Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 08:00

Pour Assad, la Syrie affronte "une guerre venue de l'étranger"

 

"Le problème auquel nous faisons face est le terrorisme. Nous avons devant nous une vraie guerre venue de l'étranger", a déclaré Bachar Al-Assad.

Le président syrien Bachar Al-Assad s'est dit, dimanche 3 juin, déterminé à lutter contre la révolte qui secoue son régime depuis près de 15 mois. La Syrie fait face à un "plan de destruction", a martelé M. Assad dans son discours d'une heude devant le nouveau Parlement, retransmis à la télévision, en se posant comme un rempart contre le "terrorisme qui augmente".

Le président syrien, qui ne reconnaît pas le mouvement de contestation qu'il assimile à du "terrorisme", a souligné que son régime avait "essayé tous les moyens politiques" mais que ces efforts étaient vains "car nous faisons face à une véritable guerre menée de l'étranger". M. Assad a souligné que les responsables selon lui du "terrorisme ne sont pas intéressés par le dialogue ou les réformes. Ils sont chargés d'une mission et ne s'arrêteront que s'ils accomplissent cette mission ou si nous arrivons à les arrêter". Mais, a-t-il assuré, "il n'y aura pas de compromis dans la lutte contre le terrorisme et ceux qui le soutiennent". "La sécurité de la nation est une une ligne rouge". M. Assad a aussi écarté tout dialogue avec les opposants liés à l'étranger, en allusion notamment au Conseil national syrien, la principale composition de l'opposition, basé à l'étranger.

Il a accusé des Syriens de toucher de l'argent pour participer aux manifestations anti-régime à travers le pays ou pour tuer. Le dirigeant syrien a évoqué "des adolescents de 14 ans ou 15 ans ayant touché 2 000 livres syriennes [40 dollars] pour tuer", des membres des forces gouvernementales mais aussi des civils. "Quels efforts devrons-nous déployer pour nettoyer les esprits de ces jeunes hommes ?", s'est-il interrogé.

Au début de son discours, il a rendu hommage à "tous les martyrs, civils ou militaires", en soulignant que leur "sang n'aura pas coulé en vain". Il a souligné que ceux ayant commis le carnage de Houla étaient des "monstres". La rébellion et le régime se sont rejeté la responsabilité de ce massacre, alors qu'un haut responsable de l'ONU a dit que "de forts soupçons" pesaient sur les milices pro-régime. Une enquête internationale indépendante a été ouverte.

BILAN EN HAUSSE MALGRÉ LES OBSERVATEURS

 La répression par le régime des manifestants et les combats entre troupes régulières et rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) font des dizaines de morts quotidiennement à travers le pays, malgré la présence de près de 300 observateurs de l'ONU. Plus de 13 400 personnes, en majorité des civils, ont été tuées depuis le début, en mars 2011, de la révolte populaire, qui s'est militarisée au fil des mois, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Le spectre d'une guerre généralisée, avec une dimension confessionnelle alarmante, grandit de jour en jour", a déclaré Kofi Annan, le 2 juin 2012.

"SPECTRE D'UNE GUERRE GÉNÉRALISÉE"

Ce discours intervient alors que le plan de sortie de crise du médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan reste lettre morte et que la Syrie est désormais au bord de la guerre civile. "Le spectre d'une guerre généralisée, avec une dimension confessionnelle alarmante, grandit de jour en jour. J'ai senti très intensément les inquiétudes des voisins immédiats de la Syrie lors de mes consultations au cours des derniers jours", a déclaré, samedi Kofi Annan.

L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe, qui s'exprimait dans le cadre d'une réunion de la Ligue arabe à Doha, au Qatar, a dressé un sombre tableau de la situation, 15 mois après le début des premières manifestations anti-Assad, à la mi-mars 2011.

Le ministre des affaires étrangères saoudien, le prince Saoud Al-Fayçal, a accusé le président syrien Bachar al-Assad de "manœuvrer" pour "gagner de temps", en ignorant le plan de sortie de crise de l'émissaire international Kofi Annan.

 

Source: journal le monde

 

Le journal le monde fait partie du groupe Lagardère à 17% qui est un marchand d'armes donc ils ont intérêt à faire la guerre en Syrie.

 

Lien groupe Lagadère

 

Preuves que la Syrie affronte "une guerre venue de l'étranger":


Les Etats-Unis et les pays du Golfe arment les rebelles syriens.  Source: Le monde

Syrie: les USA interviennent-ils auprès des rebelles? Source: La libre.be

Les USA aident à coordonner l'arrivée d'armes pour les rebelles syriens. Source: RTBF.be

Les USA aident les rebelles syriens. Source: Europe1.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Syrie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philip Dru
  • Le blog de Philip Dru
  • : Depuis cinq ans je suis l'actualité sur le nouvel ordre mondial, le 11 septembre, la crise de la dette, les Young Leaders de la French-American Foundation. J'essaie de rassembler tout sur mon blog.
  • Contact

Profil

  • Philip Dru
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.

Recherche

Texte Libre

Revenir à l'accueil

 

Contact

 

 

 

Code barres 666

 

 
Je ne suis pas responsable des publicités sur mon blog. Over-blog impose des pubs à tous les blogs non prémium. Voici un extrait de leur mail : "Pour continuer de vous fournir un espace d’expression libre, gratuit et facile d’accès, votre blog intégrera prochainement quelques espaces publicitaires. Ce changement va nous permettre de continuer de vous apporter un service de qualité. De nombreuses nouveautés vont bientôt voir le jour, vous permettant d’améliorer vos publications et de renforcer votre présence sur le web".
 
Sinon voila la solution :
 
Certaines pubs passent au-dessus d'adblock, désolé.
Marre des pubs ?  Téléchargez  Adblock plus  pour Firefox, Chrome, Android, Opera, Internet Explorer, Safari. Vidéo . Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube.
 
 
Philip Dru Administrator   

Qui aurait pu croire qu'un petit
bouton rouge pouvait faire
autant de choses?
(Cliquez dessus)

 

 

 

Le retour de la boxnews chatango!