Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 06:27

 

Vive le libéralisme ! Les nouveaux manuels d’histoire ont été publiés...


histoire_3-ded3e.jpg Une réforme des programmes d’histoire a été initiée par le gouvernement de N. Sarkozy et avec eux des livres flambant neufs viennent d’être publiés. Surprise ! On n’y perçoit aucune critique du capitalisme. Le parti socialiste, d’après les rédacteurs de ces manuels n’est plus vraiment socialiste.

Chez l’éditeur Belin le libéralisme est mis à l’honneur dès la 2ème page, le socialisme est relégué à la page 312 …

Les éditons Nathan oublient malencontreusement de définir le socialisme dans le lexique mis à la disposition des élèves. On peut se poser dès lors cette question : "Le socialisme existe-t-il toujours ?" Pourtant, le libéralisme a droit, lui,à une superbe définition : "Le libéralisme veut assurer l’enrichissement général ". On croit rêver, on en oublierait tous les chômeurs, les laissés pour compte, les miséreux, les exclus, les sans logis…On trouve aussi une biographie de François Mitterrand, hors cours, à la fin du manuel. Pour le coup, la charge est assez violente : « Issu d’un milieu de droite…, il dirige la Vème République pendant 14 ans, incarnant d’abord l’alternance et les grandes réformes, puis la conversion du socialisme à la "rigueur" ».

Autre surprise et non des moindres : les nouveaux livres n’évoquent plus la fiscalité, les impôts. Aucun mot, non plus sur les travailleurs pauvres..

Cerise sur le gâteau : la mondialisation est présentée comme inévitable, comme une lame de fond : rien ne pourra l’arrêter !

Quant à l’état providence, il n’a plus vraiment de pouvoirs : le chômage rend difficile le financement de l’état…

Les idéologies semblent complètement s’effacer et c’est désormais l’économie qui gouverne le monde : impossible de résister au capitalisme…

La révolution elle-même paraît impossible : un seul exemple est donné : celui de la révolution russe qui conduit inéluctablement au goulag.

En résumé, en histoire, les institutions défendent le libéralisme et les éditeurs se soumettent aux pouvoirs en place. Où est la diversité des opinions, où est la liberté de penser ? Les jeunes esprits sont donc destinés à être conditionnés à un système unique, omnipotent qui n’admettrait aucune opposition, aucune contestation..

Un tel parti pris paraît inadmissible : l'histoire doit faire preuve d'objectivité et se doit de présenter différents points de vue afin de susciter la réflexion... L'enseignement ne doit pas être un endoctrinement mais une ouverture sur le monde...

Source : Marianne

Wikistrike

Le géant des médias européen le groupe Bertelsmann édite aussi des livres scolaire, magazines tout publiques pour façonner les esprits vers le libéralisme à la réunion transatlantique et pour finir au nouvel ordre mondial (gouvernement mondial privé).

Quelques exemples:

 

Source: http://www.prismapub.com/groupe/bertelsmann

 

Pour être sure qu'on ne nous parle pas des alternatives au libéralisme,

Bertelsmann est aussi un groupe télévisuel.

Quelques solutions alternatives:

L'arret de l'article 123 du traité de Lisbonne!

La reprise de la création monétaire aux banques privées!

La création de la monnaie fiduciaire sans intérêt!

La suppression de la dette illégitimement due aux banques!

Comment :

Par la création monétaire. En émettant de la monnaie, les administrations publiques peuvent en effet financer le remboursement de leurs emprunts passés : on parle de monétisation de la dette (ou d'utilisation de la « planche à billet » quand on veut la dénigrer : l'État rembourse sa dette par une monnaie qu'il crée lui-même). Dans le cas où la création monétaire est confiée à une banque centrale et ne dépend pas des pouvoirs publics, l'État peut néanmoins monétiser de manière indirecte sa dette. Il lui est, en effet, possible de faire pression sur la banque centrale pour qu'elle achète, grâce à de la création monétaire, des obligations émises par les administrations publiques. Grâce à cette monnaie créée par la banque centrale, les administrations peuvent alors financer leurs dépenses.

Même la Banque centrale européenne le fait !

On observe que des exceptions sont pratiquées ; la Fed accepte les T Bonds et dans le cadre de la crise grecque de 2010, la BCE a mis en œuvre des achats de titres de dette souveraine (sur le marché secondaire pour la BCE).

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique

Bertelsmann est le premier groupe de médias européen. Les principales sociétés du groupe sont :

RTL Group possède ou participe au capital de 40 chaînes de télévision et 34 réseaux de radio dans dix pays européens. Ses activités dans ce domaine ont commencé en 1933 avec le lancement de Radio Luxembourg qui émettait déjà en plusieurs langues, touchant un public international. Elle s'est déclinée dans les années 50 en une version allemande, luxembourgeoise et anglaise. L'aventure télévisuelle débute le 23 janvier 1955 avec Télé Luxembourg qui est la troisième chaîne privée lancée en Europe. Elle s'internationalise en 1984 avec RTL Plus, puis en 1987 avec M6 et RTL-TVI. C'est aujourd'hui le plus grand groupe de télévision et radiodiffusion européen et premier producteur d'émission du monde.

Quelques chaines du groupe RTL:

Drapeau de France France

Radio :

  • CLT-UFA SA (détenue à 100 %) :
    • RTL : radio généraliste la plus écoutée en France
    • Fun Radio : radio musicale pour adolescents
    • RTL2 : radio musicale pop-rock
    • RTL-L'Équipe : radio numérique de l'information et du sport (détenue à 50 %)

Télévision :

  • Groupe M6 (détenu à 48,6 %) :
    • M6 (actionnaire principal - 48,55 %) : chaîne généraliste privée
    • W9 (détenue à 48,5 % de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 51,5 %) : chaîne généraliste privée
    • 6ter (actionnaire principal via M6 - 100 %) Chaine familiale privée. Démarrage prévu le 12 décembre 2012.
    • Paris Première (détenue à 48,5 % de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 51,5 %)
    • Téva (actionnaire principal via M6 - 100 %) : chaîne thématique privée, destinée aux femmes, cuisine, beauté et mode, de vie
    • M6 Music (actionnaire principal via M6 - 100 %) : chaîne musicale en remplacement de M6 Music Hits
    • M6 Music Club (en remplacement de M6 Music Rock : chaîne musicale. Fin de diffusion juin 2012
    • M6 Music Black (actionnaire principal via M6 - 100 %) : chaîne musicale. Fin de diffusion juin 2012
    • M6 Boutique & Co (actionnaire principal via M6 - 100 %) : chaîne de télé-achat
    • Best of Shopping (actionnaire principal via M6 - 100 %) : chaîne de télé-achat
    • GirondinsTV (actionnaire principal via M6 - 100 %) : : chaîne du club de football des Girondins de Bordeaux
    • TF6 (détenue à 24,3 % de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 25,7 %) : chaîne de séries
    • Série Club (détenue à 24,3 % de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 25,7 %) : chaîne de séries

 

Drapeau de Belgique Belgique

Radio :

Télévision :

  • CLT-UFA SA (diffusion, détenue à 100 %) et TVi SA (programmation, détenu à 66 %) :
    • RTL-TVI : chaîne généraliste francophone.
    • Club RTL : chaîne généraliste francophone.
    • Kidz RTL :programme jeunesse partagé sur le canal de Club RTL, dédié aux 4 à 14 ans.
    • Plug RTL : programme pour adolescents et jeunes adultes lancée en 2004, sous le nom de Plug TV.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bertelsmann

Source2: http://fr.wikipedia.org/wiki/RTL_Group

 

Le passé nazi de Bertelsmann avéré


Une commission a révélé les liens de l'éditeur avec le régime hitlérien.

Par MILLOT Lorraine

De Berlin notre correspondante

Cette fois, toute la lumière semble enfin faite sur le passé trouble de l'éditeur allemand Bertelsmann, maison mère du français Prisma Presse (Gala, VSD, Télé-Loisirs, Femme actuelle, Voici, etc.). Epais de 800 pages, le rapport final de la «commission indépendante d'historiens» que le groupe avait lui-même mise en place en 1998, décrit avec minutie comment l'éditeur s'est compromis avec le régime nazi. Oubliant son éthique protestante d'origine, Bertelsmann s'était spécialisé dans la publication d'ouvrages à la gloire de la Wehrmacht. Une cinquantaine d'ouvrages littéraires (sur 1 200 publiés à l'époque) contenaient «des attaques antisémites massives» a rapporté le président de la commission, l'historien israélien Saul Friedländer. Heinrich Mohn, père du patriarche actuel du groupe, était «membre bienfaiteur» de la SS depuis les années 20, et il fit passer ses intérêts économiques bien avant ses valeurs chrétiennes, conclut la commission. Plus d'un demi-siècle après les faits, l'entreprise rompt ainsi avec une légende, selon laquelle elle aurait été victime des nazis, qui l'obligèrent à fermer en 1944. En 1998 encore, le patron de l'époque, Thomas Middelhoff, présentait l'histoire sous cet angle, soulignant que Bertelsmann avait été la seule entreprise de médias non juive interdite par les nazis. Les remous suscités par cette version aux Etats-Unis, où le groupe venait de reprendre l'éditeur Random House, avaient conduit à la nomination de cette commission. Bertelsmann a en fait été fermé pour «des raisons d'économie de guerre», établit son rapport. Le groupe a profité, bien plus que souffert, du régime nazi, observe-t-il : il put surtout se relancer après la guerre, fort de son expérience des gros tirages.

 

Source: http://www.liberation.fr/culture/0101427378-le-passe-nazi-de-bertelsmann-avere

 

La fondation bertelsmann pour le mondialisme et la réunion atlantique: http://www.bfna.org/category/general-category/projects/trans-atlantic-project

 

Groupe bertelsmann: http://www.bertelsmann.com/

 

les grand groupes de presse français

 

La Fondation Bertelsmann expliquée par Pierre Hillard.

 

 

 

 

"L'éducation est un système d'ignorance imposée."
"Des centaines de milliards de dollars sont dépensés chaque année pour contrôler l'opinion public."
Noam Chomsky, professeur et auteur américain

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans NWO
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philip Dru
  • Le blog de Philip Dru
  • : Depuis cinq ans je suis l'actualité sur le nouvel ordre mondial, le 11 septembre, la crise de la dette, les Young Leaders de la French-American Foundation. J'essaie de rassembler tout sur mon blog.
  • Contact

Profil

  • Philip Dru
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.

Recherche

Texte Libre

Revenir à l'accueil

 

Contact

 

 

 

Code barres 666

 

 
Je ne suis pas responsable des publicités sur mon blog. Over-blog impose des pubs à tous les blogs non prémium. Voici un extrait de leur mail : "Pour continuer de vous fournir un espace d’expression libre, gratuit et facile d’accès, votre blog intégrera prochainement quelques espaces publicitaires. Ce changement va nous permettre de continuer de vous apporter un service de qualité. De nombreuses nouveautés vont bientôt voir le jour, vous permettant d’améliorer vos publications et de renforcer votre présence sur le web".
 
Sinon voila la solution :
 
Certaines pubs passent au-dessus d'adblock, désolé.
Marre des pubs ?  Téléchargez  Adblock plus  pour Firefox, Chrome, Android, Opera, Internet Explorer, Safari. Vidéo . Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube.
 
 
Philip Dru Administrator   

Qui aurait pu croire qu'un petit
bouton rouge pouvait faire
autant de choses?
(Cliquez dessus)

 

 

 

Le retour de la boxnews chatango!