Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 17:57

 

La French-American Foundation est heureuse de compter parmi ses Young Leaders le Président de la République nouvellement élu, Emmanuel Macron (YL 2012) ainsi que le Premier Ministre Édouard Philippe (YL 2011). Nous leur adressons nos sincères félicitations ainsi que tous nos vœux de réussite !

L’image contient peut-être : une personne ou plus, costume et texte
L’image contient peut-être : une personne ou plus, costume et texte
 
 

 

Le compte Facebook de la FAF: facebook.com Via: fr.sputniknews.com
 
Emission de France Inter sur FAF: L'oncle Sam : un ami très influent
 
Pour ceux qui veulent vérifier sur la FAF USA

Partager cet article

Repost 0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 16:41

 

Mise à jour importante du 18/05/2017

Sur la liste des Young Leaders 2012 de la FAF coté USA on voit un certain Edouard Philippe et pas dans la liste de la FAF France 2012... Comme par hasard.

 

#3 Pourquoi Je ne Crois Plus en la Politique ? Parce Que... la French American Foundation !

 

French-American Foundation Young Leaders

 

------------------------------------------------------------

 

Le Premier ministre Édouard Philippe était à la réunion du Bilderberg 2016 (Philippe, Edouard (FRA), Mayor of Le Havre) . Il est aussi Young Leader promotion 2012.

Pour le président Emmanuel Macron: Bilderberger 2014  et  Young Leader promotion 2012.

Comme l'annonce de la composition du nouveau Gouvernement Édouard Philippe est repoussée au 17 mai 2017 à 15 heures. Je vais reprendre les participants des cinq dernières années au Bilderberg et aux Young Leaders de la French-American Foundation, pour voir qui sera choisi.

 

Mise à jour 17/05/2017 15h44 plantage complet sur mes pronostics. On verra pour les futures remplacements.

 

Les plus probables avec les titres de l'époque:

 

2016

FAF

Charles-Etienne Bost, Partner, A.T. Kearney
Olivier Brossollet, Capitaine de Corvette, Marine Nationale
Florence Cane, Directrice Générale, Yannick Alléno Groupe
Adrien de Chaisemartin, Director of Strategy and Performance, Gavi: the Vaccine Alliance
Erwan Dupuy, Group General Delegate for Russia, Ukraine and CIS countries, Saint Gobain
Raphaël Gaillard, Professeur de Psychiatrie, Chef de Departement; Hopital Sainte Anne
Nicolas Hazard, Fondateur et Président, Comptoir de l’Innovation/Calso
Claire Leost, Managing Director, Lagardère Active
Fanny Letier, Executive Director, BPI France
Nicolas Meary, Maire de Bretigny, Vice-président du Conseil départemental de l’Essonne
Aurélie Mei-Hoa Beaumel, Co-Owner & CEO, Business Interactive Games
Eric Schaefer, Executive Director, EURAZEO
Mohammed Adnene Trojette, Conseiller référendaire, Cour des Comptes.

french-american.org/actions/young-leaders/yl-list/

 

Bilderberg

  • Castries, Henri de (FRA), Chairman and CEO, AXA Group
  • Barbizet, Patricia (FRA), CEO, Artemis
  • Baverez, Nicolas (FRA), Partner, Gibson, Dunn & Crutcher
  • Blanchard, Olivier (FRA), Fred Bergsten Senior Fellow, Peterson Institute
  • Charpentier, Emmanuelle (FRA), Director, Max Planck Institute for Infection Biology
  • Fabius, Laurent (FRA), President, Constitutional Council
  • Gernelle, Etienne (FRA), Editorial Director, Le Point
  • Philippe, Edouard (FRA), Mayor of Le Havre

bilderbergmeetings.org/participants.html

-------------------------------------------------

 

2015

FAF

  • Najoua Arduini - El Atfani, Responsable du développement NEOM, Vinci ; Présidente du Club XXIe siècle ;
  • Antonin Baudry, Auteur, ancien Président de l’Institut Français;
  • Fabrice Domange, Managing Director West Europe, AIG ;
  • Benjamin Frémaux, Executive Director, Messier Maris ;
  • Hélène Huby, Head of Transversal Innovation, Airbus Defence & Space ;
  • Clothilde Clotilde L’Angevin, Chef du bureau de l'endettement international au Trésor et Secrétaire général du Club de Paris ;
  • Frédéric Mazzella, Fondateur et Président - Directeur Général, Blablacar ;
  • Anais Orsi, Ingénieur Chercheur, Laboratoire des Sciences du climat et de l'environnement ;
  • Marc Ramanantsoa, Fondateur et Président - Directeur Général, Ambre & Louise ;
  • Xavier Rival, Chef des opérations, Armée de l’Air, Escadron de combat 3/3 Ardennes, Ministère de la Défense ;
  • Ludovic Subran, Chief Economist and Director for Economic Research, Euler Hermes ;
  • Elise Vincent, Journaliste Pôle Justice/Police, Le Monde ; et
  • Julien Vaulpré, Co-fondateur et Directeur Général, Taddeo.

frenchamerican.org/youngleadersclasses

 

Bilderberg

Castries, Henri de

Chairman and CEO, AXA Group

FRA

Baverez, Nicolas

Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP

FRA

Bigorgne, Laurent

Director, Institut Montaigne

FRA

Boone, Laurence

Special Adviser on Financial and Economic Affairs to the President

FRA

Calvar, Patrick

Director General, DGSI

FRA

Juppé, Alain

Mayor of Bordeaux, Former Prime Minister

FRA

Kepel, Gilles

University Professor, Sciences Po

FRA

Pégard, Catherine

President, Public Establishment of the Palace, Museum and National Estate of Versailles

FRA

Senard, Jean-Dominique

CEO, Michelin Group

FRA

bilderbergmeetings.org/participants2015.html

 

-------------------------------------------------

 

 

2014

FAF

  • Gwenhaël Le Boulay, Partner and Managing Director au Boston Consulting Group
  • Nicolas Escoulan, Directeur de la Rédaction d’Europe 1
  • Frank Gervais, Président-Directeur Général de Thalys International
  • Dr Pierre-Antoine Gourraud, PhD MPH, Professeur Assistant en charge de la médecine digitale translationnelle, Faculté de Médecine, Département de Neurologie de l’Université de Californie à San Francisco
  • Fatima Hadj, Associate Director à Standard & Poor’s
  • Cyril Kammoun, Managing Partner and CEO d’Aforge Degroof Finance
  • Julia Minkowski, Associée du Cabinet Temime et Associés
  • Le Lieutenant-Colonel Jean de Monicault, Rédacteur du Chef d’Etat-Major des Armées en charge des affaires stratégiques au Ministère de la Défense
  • Alexis Morel, Directeur de la Stratégie de Thales
  • Abdel Malek Riad, Conseiller économique du Président de l’Assemblée Nationale
  • Lubomira Rochet, Chief Digital Officer et membre du Comité Exécutif de L’Oréal
  • Alexandre Zapolsky, Fondateur et Président de Linagora

frenchamerican.org/youngleadersclasses

 

Bilderberg

FRACastries, Henri deChairman and CEO, AXA Group
FRABaroin, FrançoisMember of Parliament (UMP); Mayor of Troyes
FRABaverez, NicolasPartner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
FRAChalendar, Pierre-André deChairman and CEO, Saint-Gobain
INTLagarde, ChristineManaging Director, International Monetary Fund
FRAMacron, EmmanuelDeputy Secretary General of the Presidency
FRANougayrède, NatalieDirector and Executive Editor, Le Monde
FRAPellerin, FleurState Secretary for Foreign Trade

bilderbergmeetings.org/participants2014.html

-------------------------------------------------

 

2013

FAF

  • Julien Aubert, Député du Vaucluse, Assemblée Nationale
  • Jérôme Chapuis, Rédacteur en chef adjoint, RTL
  • Benoit Claveranne, Directeur Général, AXA Prévoyance et Patrimoine, AXA France
  • Matthias Fekl, Député de Lot-et-Garonne, Assemblée Nationale
  • Caroline Flaissier, Director of Procurement and Portfolio Management, TOTAL Energie Gaz
  • Renaud Guidée, Executive Director, Goldman Sachs
  • Vincent Menuet, Head of Contracts and Marketing, Customer Services, Airbus
  • Capitaine de frégate Philippe Naudet, commandant le sous-marin nucléaire d’attaque « Améthyste »
  • Estelle Pietrzyk, Directrice, Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg
  • Silvano Sansoni, Director of Public Sector, IBM France
  • Vanessa Scherrer, Directrice Adjointe, Ecole des Affaires Internationales, Sciences Po Paris
  • Leslie Serrero, Vice President Operational Marketing, Christian Dior Couture
  • Myrto Tripathi, New Builds Reactors, Offer Director, AREVA

frenchamerican.org/youngleadersclasses

 

Bilderberg

FRACastries, Henri deChairman and CEO, AXA Group
FRABarré, NicolasManaging Editor, Les Echos
FRABaverez, NicolasPartner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
FRABavinchove, Olivier deCommander, Eurocorps (armée européenne)
FRAFillon, FrançoisFormer Prime Minister
FRAHermelin, PaulChairman and CEO, Capgemini Group
INTLagarde, ChristineManaging Director, International Monetary Fund
FRAMontbrial, Thierry dePresident, French Institute for International Relations
FRAPécresse, ValérieMember of Parliament (UMP)
FRARey, HélèneProfessor of Economics, London Business School
FRASenard, Jean-DominiqueCEO, Michelin Group

Archive web: http://web.archive.org/web/20150324124440/http://www.bilderbergmeetings.org/participants2013.html

-------------------------------------------------

 

2012

FAF

  • Alexandre Benais, Managing Director, Lazard
  • Marguerite Bérard-Andrieu, Directrice de la stratégie, BPCE
  • Matthieu Courtecuisse, Fondateur et Président, SIA Conseil
  • Vivien de Gunzburg, Fondateur et Président, Findercod
  • Béchir Jarraya, Neurochirurgien, Responsable de l’unité Neuromodulation, Hôpital Foch; Directeur du laboratoire Inserm-Avenir « Neurosciences cognitives et translationnelles»
  • Pauline Lavagne d’Ortigue, Adjointe à la Direction de la Recherche et du Développement, Compagnie de Saint-Gobain
  • Hélène Lee Bouygues, Fondatrice et Présidente, Lee Bouygues Partners
  • Emmanuel Macron, Secrétaire Général Adjoint, Palais de l’Elysée
  • Augustin Paluel-Marmont, Fondateur et Président, Michel et Augustin
  • Fleur Pellerin, Ministre Déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie Numérique
  • Cédric Villani, Professeur à l’Université de Lyon; Directeur de l’Institut Henri Poincaré
  • Nabil Wakim, Chef du Service Politique, Le Monde

frenchamerican.org/youngleadersclasses

 

Bilderberg

FRACastries, Henri deChairman and CEO, AXA Group
FRABaverez, NicolasPartner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
FRABéchu, ChristopheSenator, and Chairman, General Council of Maine-et-Loire
FRAChalendar, Pierre André deChairman and CEO, Saint-Gobain
FRAIzraelewicz, ErikCEO, Le Monde
FRAKarvar, AnoushehInspector, Inter-ministerial Audit and Evaluation Office for Social, Health, Employment and Labor Policies  
FRAMontbrial, Thierry dePresident, French Institute for International Relations
FRASenard, Jean-DominiqueCEO, Michelin Group

 

Archive web: https://web.archive.org/web/20150316203310/http://www.bilderbergmeetings.org/participants2012.html  

Partager cet article

Repost 0
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 21:55

 

 

Description sous la vidéo:

 

Ajoutée le 15 oct. 2016

Sources de chronique en dessous de ma vidéo facebook (en commentaire)
Ce mardi 18 octobre, une réunion interministérielle européenne (des secrétaires d'état et ministres du commerce) doit donner son accord pour l'application provisoire du CETA, Canada Eu Trade Agreement.
Une application provisoire signifie que le CETA sera appliqué provisoirement (..pour 3 ans..c'est donc un looong prooovisoooire) sans être soumis aux votes des états, par leurs assemblées nationales respectives.
Pour la petite histoire: le secrétaire d'état au commerce, M. Fekl, est en faveur de cette application provisoire du CETA. Des députés écologistes ne l'étaient pas : ils ont proposé une résolution. Résolution rejetée à 12 contre 4 en commission...
Cependant dans la commission de la 4ème C, se retrouve le matin même des élèves qui n'étaient pas du tout en 4ème C...

 

Mais qui est Matthias Fekl? Il est un Young Leader 2013 de la French American Foundation. Encore un socialiste, capitaliste et sociale corporatiste drôle de mélange. Pour la liste des membres de la FAF française c'est ici et

La FAF est évidemment pour les traités de (libre) échange. voir les corporations qui en font parties:

 

FAF France:

 

Leaders

Partager cet article

Repost 0
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 22:45

 

 

Une_YL2016

 

Young Leaders 2016

French Young Leaders

 

Charles-Etienne Bost, Partner, A.T. Kearney
Olivier Brossollet, Capitaine de Corvette, Marine Nationale
Florence Cane, Directrice Générale, Yannick Alléno Groupe
Adrien de Chaisemartin, Director of Strategy and Performance, Gavi: the Vaccine Alliance
Erwan Dupuy, Group General Delegate for Russia, Ukraine and CIS countries, Saint Gobain
Raphaël Gaillard, Professeur de Psychiatrie, Chef de Departement; Hopital Sainte Anne
Nicolas Hazard, Fondateur et Président, Comptoir de l’Innovation/Calso
Claire Leost, Managing Director, Lagardère Active
Fanny Letier, Executive Director, BPI France
Nicolas Meary, Maire de Bretigny, Vice-président du Conseil départemental de l’Essonne
Aurélie Mei-Hoa Beaumel, Co-Owner & CEO, Business Interactive Games
Eric Schaefer, Executive Director, EURAZEO
Mohammed Adnene Trojette, Conseiller référendaire, Cour des Comptes.

 

Lire le communiqué de presse

 

American Young Leaders

 

Andrew Buher, Executive Director, Dialog
Thomas d’Halluin, COO Airbus Ventures, Airbus Group
Meryl Job, Founder, Videdressing
Cara LaPointe, Chief of Staff to the Deputy, Assistant Secretary of the Navy for Unmanned Systems, United States Navy
Jocelyn Moore, Managing Director, The Glover Park Group
Alexander Slater, Speechwriter, The World Bank Group
Marc Sorel, Senior Engagement Manager, McKinsey and Company
Maura Sullivan, Senior Advisor to the Secretary, Department of Defense: Office of the Secretary of the Navy
Melinda Wang, Executive Director, New York Artists Equity Association, Inc.

Source: http://french-american.org/actions/young-leaders/yl-list/

Liste de 1981 à 2015

Partager cet article

Repost 0
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 16:20

 

visuel L'enquête

le vendredi à 19h22

l'émission du vendredi 9 octobre 2015

 

Source: France Inter

Chaque année, les Etats Unis repèrent et invitent les futures élites françaises à Washington pour une opération de charme. Mais ce n’est qu’une facette d’une stratégie d’influence plus globale. La plupart des grands cabinets d’avocats et les banques d’affaires de Paris sont aujourd’hui américains. Peu à peu, ils imposent leur langue, leurs normes, et leur idéologie.

 

Totsy Founders Portrait Session, 2011 © Behar Anthony/SIPA - 2015

 

Le soft power

 

La formule sonne plutôt bien. Le « soft power », ou diplomatie douce, a été inventé par les américains pour influencer leurs partenaires en s’appuyant sur la conviction ou la séduction. Concrètement : depuis les années 1940, l’ambassade des Etats Unis à Paris repère chaque année ceux qui seront les futures élites françaises.

 

Elle mise sur elles et les invite outre atlantique à participer à un programme d’échanges avec les futures élites américaines. La French American Foundation a mis sur pied un programme similaire avec des fonds privés.

 

Ces programmes ciblent les énarques, les jeunes loups de la politique, mais aussi des chefs d’entreprises et des journalistes. Parmi eux : François Hollande, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Pierre Moscovici, Emmanuel Macron, Najat Vallaud Belkacem. Cette année, Frédéric Mazzela, le fondateur de Blablacar, ou encore Alexis Morel, directeur de la stratégie de Thalès, font partie de ceux qui ont été invités à Washington pour un voyage d’étude.

 

 

Pierre Servan-Schreiber, un avocat d'affaires qui a travaillé dans un cabinet américain, explique :

On va chercher les gens qui peuvent avoir une influence un jour par leur réussite. C’est une volonté délibéré de connaitre les gens qui seront à même de prendre des décisions, et à qui on pourra rappeler notre passé commun et faire passer des messages

 

A Washington, ils peuvent rencontrer des responsables politiques, mais, précise Pascal Dupeyrat, le président du Cercle Jefferson qui a créé une amicale des anciens de ces voyages  :

Le programme s’appuie aussi sur un réseau de 40 à 50 000 bénévoles américains qui vous accueillent. Cela crée une rencontre avec la population. Avec cette idée très intelligente qui est de dire : vous avez plus de difficultés à aller en guerre avec des gens avec qui vous avez déjeuné ou dîné.

 

Apprendre à se faire aimer, c’est avant tout cela le soft power !

 

Les jeunes issus de l’immigration : une cible privilégiée

 

Depuis une dizaine d’années, l’ambassade des Etats Unis à Paris mène une action similaire dans les banlieues, à Paris comme en région.

 

L’acteur américain Samuel L. Jackson et l’ambassadeur américain en France Charles H.Rivkin, en visite à Bondy en avril 2010 © Valinco/SIPA - 2015

 

Elle cible les futures élites issues de la diversité. Après le 11 septembre, et alors qu’ils entraient en guerre en Irak, il s’agissait pour les Etats-Unis de montrer à la population musulmane qu’ils étaient leur alliés. A cela s’est ajoutée la révolte des banlieues de 2005. Une fracture jugée préoccupante dans un pays perçu comme une interface avec des mondes à l’Est et au Sud jugés plus hostiles. Mais aujourd’hui, leur calcul est plus pragmatique. Les Etats-Unis considèrent que ces jeunes issus de l’immigration seront les élites françaises de demain. C’est donc avec eux qu’il faut nouer des liens et se faire aimer.

 

Les lauréats de ces programmes affichent une réussite scolaire insolente. Jennifer Rasasimanana, attachée culturelle de l'ambassade américaine à Paris le remarque fièrement :

Un jeune issu de la première promotion termine sa formation de spationaute. 98 % d’entre eux ont fait des études supérieures ».

 

Capture d'écran de la page d'accueil de l'ADIVE, Agence pour la Diversité Entrepreneuriale © @ADIVE - 2015

 

Et ils le rendent bien à l’oncle Sam. Selon Majid El Jarroudi, dirigeant de l’ADIVE (Agence pour la Diversité Entrepreunariale), une agence qui aide les entreprises des quartiers prioritaires à trouver des marchés :

Les élus et les responsables politiques français pourraient s’inspirer de ce que font les Américains. Il suffit d’aller sur le terrain. Pas seulement pour la photo. Les Américains, eux, ils se bougent.

 

Plus de cabinets d’avocats d’affaires américains à Paris qu’à Londres

 

Il existe une autre machine à influencer très puissante. Aujourd’hui, la majorité des cabinets d’avocats et des banques d’affaire sur la place de Paris sont américains. Ils recrutent les meilleurs avocats à prix d’or. Et pour assurer un lobbying efficace, et garantir leurs entrées au sommet de l’Etat, ils puisent dans le vivier politique.  

On va se fournir à la sortie des ministères

observe Etienne Drouard, un avocat qui a travaillé dans plusieurs cabinets américains. Ces cabinets utilisent ainsi à leur profit, les réseaux et les carnets d’adresses de leurs recrues.

 

Ce travail d’influence fait son chemin. Nicolas Sarkozy lui-même ne prônait-il pas la tolérance zéro, concept développé à New York, après avoir effectué son programme dans cette ville en 1984 ? La langue anglaise et les normes juridiques anglo-saxonnes se sont peu à peu imposées dans le droit des affaires.

 

Claude Revel © Sylvestre/MAXPPP - 2015

 

A en croire Claude Revel, l’auteur de La France, un pays sous influence, les effets du soft power se traduisent dans l’hémicycle : 

 On a de plus en plus de propositions de législations inspirées des Etats Unis, comme le plaider coupable. L’idée d’ouvrir toutes les données, aussi, devient un mantra. Les Américains, qui voudraient avoir accès à toutes nos données, ouvrent pourtant les leurs de manière très maitrisée

Et pour cause. L’ouverture des données représente un marché énorme convoité par Google notamment…

 

Ce concept de Soft Power est maintenant repris par la Chine et le Brésil. Etrangement, c’est un des rares domaines où la France n’imite pas les Etats-Unis. Tout se passe comme si l’on pensait encore que notre histoire, notre littérature, nos vins et nos parfums, suffisaient encore à faire rayonner notre culture dans le monde…

 

A Paris, la prépondérance américaine dans le monde des affaires :

 

Sur les quinze premiers cabinets d’avocats d’affaires les plus performants en 2015, onze sont américains :

  • Shearman&Sterling (2ème position et en progression par rapport à 2014)
  • White&Case (3ème position, et en progression)
  • Latham&Watkins (4ème position)
  • Wilkie Farr&Gallagher (6ème position, en progression)
  • Paul Hastings (7ème position, en progression)
  • Dechert (8ème position, en progression)
  • Davis Polk&Wardwell (9ème position)
  • Weil Gotshal&Manges (10ème position)
  • Cleary Gottlieb (12ème position)
  • Orrick Rambaud Martel (13ème position)
  • Mayer Brown (15ème position, en progression)

Extrait du classement établi par le magazine Décideurs.com

 

Quelques personnalités françaises célèbres, anciens participants aux programmes d'échanges américains :

 

1 - Au sein du programme des Visiteurs Internationaux du Département d’Etat américain (International Visitors Leadership Program) : 

  • Anciens présidents de la République : Valéry Giscard d’Estaing (1957) et Nicolas Sarkozy (1984)
  • Anciens Premiers ministres : Michel Debré, Jacques Chaban-Delmas, Raymond Barre, Alain Juppé, Lionel Jospin et François Fillon


2 - Au sein du programme Young Leaders, créé en 1981 par la French-American Foundation, une fondation privée. Il se décline en deux séminaires de cinq jours chacun, sur deux années consécutives :

  • 1981 : Alain Minc (entrepreneur), Alain Juppé (Premier ministre en 1995), François Léotard (ministre en 1986)
  • 1982 : Jérôme Clément (ancien directeur d’Arte), Alain Mérieux (entrepreneur), Guy Sorman (essayiste)
  • 1983 : Jean-Marie Colombani (directeur du Monde en 1994), Jean-Noël Jeanneney (PDG de Radio France en 1982, Secrétaire d’Etat en 1991), Christine Ockrent (journaliste)
  • 1996 : Pierre Moscovici (ministre en 1997, commissaire européen en 2014), Denis Olivennes (PDG Lagardère Active)
  • 1998 : Laurent Cohen-Tanugi (économiste), Nicolas Bazire (directeur de cabinet d'Edouard Balladur en 1993), Marisol Touraine (ministre en 2012)
  • 2001 : Nicolas Dupont-Aignan (député), Stéphane Fouks (conseiller en communication de dirigeants politiques)
  • 2002 : Valérie Pécresse (députée)
  • 2003 : Alexandre de Juniac (PDG Air France en 2011), Annick Cojean (journaliste)
  • 2005 : Emmanuelle Mignon (directrice de cabinet du Président Sarkozy), Matthieu Pigasse (banquier)
  • 2006 : Nathalie Kosciusko-Morizet (député, ministre en 2010), Laurent Wauquiez (député, ministre en 2010)
  • 2007 : Najat Belkacem (ministre en 2012)
  • 2010 : Catherine Sueur (directrice générale de Radio France en 2012)
  • 2011 : Béatrice de Clermont-Tonnerre (Directrice de Google Europe du Sud)
  • 2012 : Emmanuel Macron (ministre en 2014), Fleur Pellerin (ministre en 2014)
  • 2013 : Cédric Villani (Mathématicien, Médaille Fields)

Source: France Inter

Partager cet article

Repost 0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 13:22

 

Source: lepartidegauche.fr

Article du 6 juillet 2013

 

François Hollande doit dénoncer la composition de la liste des “Young Leaders” 2013 de la French American Foundation

 

Ajout: Le Parti de Gauche oublie de dire que François Hollande (1996), Marisol Touraine (1998), Najat Vallaud-Belkacem (2006), Matthias Fekl (2013), Emmanuel Macron (2012), Fleur Pellerin (2012) font aussi partie de la FAF. Comment peuvent-ils croire que François Hollande les dénonce??? Sources: frenchamerican.org/youngleadersclassesListe des Young Leaders Français depuis 1981

 

Suite de l'article:

Alors que François Hollande et le gouvernement s’enlisent dans leur alignement avec les Etats-Unis (espionnage contre les intérêts de la France, affaire Snowden, Grand marché transatlantique) et offensent l’Amérique latine et le gouvernement progressiste de Bolivie, une nouvelle information vient enfoncer le clou de la honte.

La French American Foundation, officine américaine dont l’objet est d’inculquer aux dirigeants français une orientation pro-atlantiste, a livré les noms de son cru 2013 des “Young Leaders” ( les "jeunes dirigeants").

C’est avec consternation que le Parti de Gauche constate la présence dans cette liste du Capitaine de frégate Philippe Naudet. Commandant du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) “Améthyste” – et présenté comme tel –, Philippe Naudet deviendra sûrement commandant d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE), puis, peut-être un jour, chef d’état-major des armées. Les Étasuniens ne font par leurs choix au hasard.

Révéler le nom d’un commandant d’un SNA est en soi une faute grave qui montre la légèreté avec laquelle les Etats-Unis et les dirigeants français qui s’en sentent proches traitent nos informations confidentielles.

Pire : alors que l’on découvre l’ampleur de l’espionnage pratiqué par les Etats-Unis, le capitaine de frégate Philippe Naudet sera associé dans la promotion 2013 à Anne Neuberger , assistante spéciale du directeur de la NSA et membre du USCYBERCOM. Un de nos futurs commandants de SNLE travaillerait donc en partenariat avec un membre influent de l’agence à l’origine de l’espionnage massif subi par la France et l’Europe.

Sur la même liste, on trouve également Mme Vanessa Scherrer, directrice adjointe à Science Po en charge de l’Ecole des affaires internationales. Dans le contexte actuel, une des responsables de la formation de notre futur corps diplomatique ne saurait participer à un organisme dont fait partie un dirigeant de l’agence qui nous espionne.

François Hollande doit immédiatement exiger le retrait de cette organisation du capitaine de frégate Philippe Naudet, ainsi que de Mme Vanessa Scherrer.

François Hollande doit dénoncer la composition de la liste des “Young Leaders” 2013 de la French American Foundation - See more at: https://www.lepartidegauche.fr/actualite/soumission-etats-unis-francois-hollande-doit-denoncer-la-composition-la-liste-des-young-leaders-2013-la-french-american-foundation-24038#sthash.UIM0p8t9.dpuf

Source: lepartidegauche.fr

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Fidèle à son infidélité : Hollande nomme le DG de BNP à la Banque de France, chargée de contrôler BNP (Les-crises.fr)

 

 

Deux bons points pour Mélenchon:

 

Mélenchon sur le Système de Réserve Fractionnaire.

 

 

 

 

Méluche vire conspi à propos de Daesh et des guerres néo-mondialistes !

 

Cette fois Méluche semble se réveiller et rejoint les analyses du Mouvement pour la Vérité concernant Daesh et les guerres néo-mondialistes :

 


Les 4 Vérités-Jean-Luc Mélenchon : "Il faut démissionner le patron d'Air France"

 

Allez encore un effort Monsieur Mélenchon ! 

Ne restez pas une fois de plus au milieu du gué au risque de vous faire emporter par le courant…

Source

Alors que François Hollande et le gouvernement s’enlisent dans leur alignement avec les Etats-Unis (espionnage contre les intérêts de la France, affaire Snowden, Grand marché transatlantique) et offensent l’Amérique latine et le gouvernement progressiste de Bolivie, une nouvelle information vient enfoncer le clou de la honte.

La French American Foundation, officine américaine dont l’objet est d’inculquer aux dirigeants français une orientation pro-atlantiste, a livré les noms de son cru 2013 des “Young Leaders” ( les "jeunes dirigeants").

C’est avec consternation que le Parti de Gauche constate la présence dans cette liste du Capitaine de frégate Philippe Naudet. Commandant du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) “Améthyste” – et présenté comme tel –, Philippe Naudet deviendra sûrement commandant d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE), puis, peut-être un jour, chef d’état-major des armées. Les Étasuniens ne font par leurs choix au hasard.

Révéler le nom d’un commandant d’un SNA est en soi une faute grave qui montre la légèreté avec laquelle les Etats-Unis et les dirigeants français qui s’en sentent proches traitent nos informations confidentielles.

Pire : alors que l’on découvre l’ampleur de l’espionnage pratiqué par les Etats-Unis, le capitaine de frégate Philippe Naudet sera associé dans la promotion 2013 à Anne Neuberger , assistante spéciale du directeur de la NSA et membre du USCYBERCOM. Un de nos futurs commandants de SNLE travaillerait donc en partenariat avec un membre influent de l’agence à l’origine de l’espionnage massif subi par la France et l’Europe.

Sur la même liste, on trouve également Mme Vanessa Scherrer, directrice adjointe à Science Po en charge de l’Ecole des affaires internationales. Dans le contexte actuel, une des responsables de la formation de notre futur corps diplomatique ne saurait participer à un organisme dont fait partie un dirigeant de l’agence qui nous espionne.

François Hollande doit immédiatement exiger le retrait de cette organisation du capitaine de frégate Philippe Naudet, ainsi que de Mme Vanessa Scherrer.

- See more at: https://www.lepartidegauche.fr/actualite/soumission-etats-unis-francois-hollande-doit-denoncer-la-composition-la-liste-des-young-leaders-2013-la-french-american-foundation-24038#sthash.UIM0p8t9.dpuf
François Hollande doit dénoncer la composition de la liste des “Young Leaders” 2013 de la French American Foundation - See more at: https://www.lepartidegauche.fr/actualite/soumission-etats-unis-francois-hollande-doit-denoncer-la-composition-la-liste-des-young-leaders-2013-la-french-american-foundation-24038#sthash.UIM0p8t9.dpuf
François Hollande doit dénoncer la composition de la liste des “Young Leaders” 2013 de la French American Foundation - See more at: https://www.lepartidegauche.fr/actualite/soumission-etats-unis-francois-hollande-doit-denoncer-la-composition-la-liste-des-young-leaders-2013-la-french-american-foundation-24038#sthash.UIM0p8t9.dpuf
François Hollande doit dénoncer la composition de la liste des “Young Leaders” 2013 de la French American Foundation - See more at: https://www.lepartidegauche.fr/actualite/soumission-etats-unis-francois-hollande-doit-denoncer-la-composition-la-liste-des-young-leaders-2013-la-french-american-foundation-24038#sthash.UIM0p8t9.dpuf
François Hollande doit dénoncer la composition de la liste des “Young Leaders” 2013 de la French American Foundation - See more at: https://www.lepartidegauche.fr/actualite/soumission-etats-unis-francois-hollande-doit-denoncer-la-composition-la-liste-des-young-leaders-2013-la-french-american-foundation-24038#sthash.UIM0p8t9.dpuf

Partager cet article

Repost 0
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 14:12

 

Une réception a été organisée en l’honneur de la nouvelle promotion à la résidence de l’Ambassadeur des Etats-Unis en France Jane D. Hartley

 

 

 

Paris, 9 juillet 2015 – La French-American Foundation – France, présidée par Jean-Luc Allavena, a présenté le mercredi 8 juillet la promotion 2015 de son prestigieux programme Young Leaders, au cours d’une réception donnée à la résidence de l’Ambassadeur Jane D. Hartley, en sa présence.

 

Cet évènement exceptionnel a accueilli 200 personnalités du monde économique, politique, et financier, dont Henri de Castries, Président Directeur Général d’AXA,Thomas Enders, Président Directeur Général d’Airbus Group, et John Paulson, Président de Paulson & Co. Les Ambassadeurs de France Jean-David Levitte et François Bujon de l’Estang, Louis Giscard D’Estaing, Maire de Chamalières, et Raymond Soubie, Président du groupe AEF, étaient également présents à cette soirée.

 

La French-American Foundation - France a été créée en 1976 à l'occasion du bicentenaire des États-Unis, afin de promouvoir le dialogue entre la France et les Etats-Unis et de renforcer leurs liens. Avec sa sœur la French-American Foundation – United States, elle réunit des personnalités de premier plan dans le cadre de conférences, de tables rondes et voyages d'études, et permet un échange privilégié et permanent entre les deux côtés de l'Atlantique.

 

La French-American Foundation - France structure ses programmes autour de thèmes - clés susceptibles d'affecter de manière décisive l'avenir des deux pays, comme la défense, l’environnement et le changement climatique, la régulation financière, la diversité, les infrastructures et la culture.

 

Son programme phare «Young Leaders» a été créé en 1981 pour renforcer les liens entre la France et les Etats-Unis, et comprend aujourd’hui plus de 450 dirigeants qui traduisent au plus haut niveau les relations entre les deux pays dans le domaine de l’entreprise, des médias, de la recherche, de la politique, du secteur militaire et de la culture. Ses participants incluent le Président de la République François Hollande et le Maire de Bordeaux Alain Juppé, ainsi que l’ancien Président des Etats - Unis Bill Clinton et l’ancienne Secrétaire d’Etat Hillary Clinton.

 

La promotion 2015, sélectionnée par un jury présidé par François Henrot, Chairman de Rothschild et lui-même Young Leader, se réunira en séminaire cette année aux Etats-Unis à Denver du 21 au 25 octobre, après une réception d’ouverture à New York le 20 octobre. A Denver, les Young Leaders seront reçus avec leurs homologues américains par le Gouverneur de l’Etat du Colorado John Hickenlooper et rencontreront également des dirigeants économiques, des chercheurs et des acteurs de la société civile.

 

Ajout:

Le but de la FAF est de recruter des personnalités naissantes compatibles avec sa vision libérale et sociale-corporatiste. Pour ensuite les placer aux plus hauts niveaux dans les fonctions publiques et privées et ainsi influencer les décisions d'états et des entreprises, dans un sens favorable, par exemple aux TTIP, TISA, Loi Macron, ETC

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Young Leaders Français 2015:

 

Najoua Arduini - El Atfani, Responsable du développement NEOM, Vinci ; Présidente du Club XXIe siècle ;

Antonin Baudry, Auteur, ancien Président de l’Institut Français;

Fabrice Domange, Managing Director West Europe, AIG ;

Benjamin Frémaux, Executive Director, Messier Maris ;

Hélène Huby, Head of Transversal Innovation, Airbus Defence & Space ;

Clothilde Clotilde L’Angevin, Chef du bureau de l'endettement international au Trésor et Secrétaire général du Club de Paris ;

Frédéric Mazzella, Fondateur et Président - Directeur Général, Blablacar ;

Anais Orsi, Ingénieur Chercheur, Laboratoire des Sciences du climat et de l'environnement ;

Marc Ramanantsoa, Fondateur et Président - Directeur Général, Ambre & Louise ;

Xavier Rival, Chef des opérations, Armée de l’Air, Escadron de combat 3/3 Ardennes, Ministère de la Défense ;

Ludovic Subran, Chief Economist and Director for Economic Research, Euler Hermes ;

Elise Vincent, Journaliste Pôle Justice/Police, Le Monde ; et

Julien Vaulpré, Co-fondateur et Directeur Général, Taddeo.

 

Tout est dit, je n'ai rien à ajouter. C'est limpide...

 

Source: french-american.org

 

---------------------------------------------------------------------------------

 

Les entreprises membres de la FAF:

 

La French-American Foundation – France remercie chaleureusement l’ensemble des entreprises et des particuliers* qui soutiennent son action.

 

LEADERS

 

Airbus Group
AlixPartners
Citigroup
 

BIENFAITEURS YOUNG LEADERS

 

Footprint > consultants
Lazard Frères
 

BIENFAITEURS

 
BNP Paribas
Caisse des Dépôts

Clarence Westbury Foundation

EDF

IBM France

LVMH
 

PARTENAIRES

 

Aforge Degroof Finance

L’Oréal

Allen & Overy

Lilly France

GDF – Suez

Renault

FedEx

Safran

Hearst

Russell Reynods Associates

Lafarge

Sodexo

Veolia Environnement

SEH Legal
 
 

ACTIFS

 

Air Liquide

Jones Day

Areva

Laser

Arianespace

Latham & Watkins 

Banque Transatlantique

Merrill Lynch

Cabinet Ron Soffer

Natixis Global Asset Management

Daniel Féau Conseil Immobilier

PwC

Diversao SAS

Publicis Groupe

EY

SITA France

Findercod

The Boston Consulting Groupe

Floriane de Saint Pierre & Associés

Valtus Transition

Vivendi

Wendel

Capgemini

Valeo
 
*La liste des donateurs individuels est visible sur le rapport annuel.
 

Partager cet article

Repost 0
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 17:30

 

 

Mea culpa, Le TTIP est toujours en cours...

 

TTIP, stop ou encore? Le parlement européen reporte le vote

 

MONDE | Mis à jour le mardi 9 juin 2015 à 18h18

 

Contre toute attente, le parlement européen reporte le vote attendu ce mercredi sur le traité commercial transatlantique (TTIP) entre l'Union européenne et les États-Unis.

 

Les députés européens devaient débattre ce mercredi d'une résolution au sujet du TTIP. - FREDERICK FLORIN - AFP

 

Le projet de traité transatlantique UE-USA (connu sous le vocable de TTIP) devait être soumis à une étape importante ce mercredi: le parlement européen devait voter au sujet d’une résolution par laquelle les députés entendent peser sur les négociations que la Commission européenne mène depuis près de deux ans avec les États-Unis.

Les négociations entre les deux parties devraient encore durer plusieurs années, mais les députés européens voulaient marquer, dans une résolution, les lignes rouges qu'ils entendent fixer au négociateur du TTIP, la Commission européenne.

Les pourparlers sur le texte de la résolution vont bon train depuis plusieurs semaines au parlement, mais en raison du nombre important d'amendements présentés en séance plénière, le président de l'assemblée, le socialiste Martin Schulz, a décidé de renvoyer l'ensemble en Commission du commerce international.

C'est bien la Commission européenne qui mène les négociations. Mais en cas d'accord avec Washington, le parlement européen sera appelé à se prononcer.

 

Quelles sont les chances d'adoption de cette résolution?

Le projet de résolution qui devait être débattu ce mercredi a été élaboré par le député social-démocrate allemand Bernd Lange, rapporteur auprès de la Commission du commerce international. Au sein de cette commission, il avait recueilli 28 voix pour et 13 voix contre.

La résolution définissait les "lignes rouges" que ne devront pas franchir les négociateurs pour recevoir l'aval du parlement européen. Depuis de nombreux mois, le monde associatif, les écologistes et une partie de la gauche européenne multiplient les critiques au sujet du projet d’accord transatlantique, la crainte étant de voir une série de standards sociaux, sanitaires ou environnementaux touchés par la dérégulation.

Pour "blinder" le texte de la résolution, la Commission du commerce international a pris l’avis des 13 autres commissions parlementaires. La résolution exclut toute marchandisation des services publics (eau, santé, services sociaux, éducation…).

 

Mécanisme d'arbitrage

Il reste encore un point délicat : le mécanisme d’arbitrage (appelé ISDS) prévu dans l’accord de libre-échange qui est négocié avec les Américains.

Certains craignent en effet qu'il permette à des multinationales de remettre en cause des politiques publiques des États, devant des instances privées.

La commission du Commerce international précise dans sa résolution que les mécanismes d’arbitrage ne pourront empiéter sur le pouvoir régulatoire des autorités publiques et que, à long terme, ces litiges devront être tranchés par un tribunal public permanent. C'est ce qu'avait proposé la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström, en charge des négociations transatlantiques. Dans la précédente Commission, le Belge Karel De Gucht était à la manœuvre.

 

La proposition de résolution

 

RAPPORT contenant les recommandations du Parlement européen à la Commission européenne concernant les négociations du partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (PTCI) - A8-0175/2015

contenant les recommandations du Parlement européen à la Commission européenne concernant les négociations du partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (PTCI) (2014/2228 (INI)) Le Parlement européen, - vu les directives de négociation de l'Union européenne concernant le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (PTCI) entre l'Union européenne et les États-Unis

Lire cet article sur europarl.europa.eu >

 

Selon Cecilia Malmström, l'accord pourrait être signé "sous l'administration Obama". La commissaire a exclu toutefois que les négociations soient achevées cette année. Le mandat du président Obama arrive à son terme à la fin de 2016.

Le parlement européen ne participe pas aux négociations en cours depuis 2013, mais il aura le pouvoir in fine de rejeter l'accord, comme il ne s'était pas privé de le faire en 2012 avec l'Acta, un précédent accord commercial.

S'il est un jour conclu, le TTIP sera le plus grand accord commercial du monde, touchant environ 60% de la production économique du globe et un marché colossal de 850 millions de consommateurs.

A. L.

Source: RTBF

 

Les autres traités internationaux sur wikipédia

 

Accord multilatéral sur l'investissement (AMI), entre les pays membres de l'OCDE, abandonné

Accord de libre-échange entre l'Union européenne et la Corée du Sud, en vigueur

Accord économique et commercial global (CETA), entre le Canada et l'UE, signé

Accord de partenariat économique, de coordination politique et de coopération, entre le Mexique et l'UE, signé

Accord sur le commerce des services (TISA), entre les États-Unis, l'UE, la Suisse et le Canada, en cours de négociation

Accord de partenariat transpacifique (TPP), en cours de négociation

Union transatlantique

 

DataGueule - TAFTA gueule à la récré...


DataGueule - TAFTA gueule à la récré... par danteenfer

 

Voir aussi: C’est fait: le Parlement wallon a voté pour faire suspendre les négociations européennes du fameux traité transatlantique )

 

Accord Tisa: Wikileaks dévoile 17 documents confidentiels Source1, Source2

 

-------------------------------------------------------------

 

Traité transatlantique, en sortie de piste ?

Article paru sur le site ValeursActuelles.com le 30 janvier 2015

A l’initiative de la French­American Foundation, Pascal Lamy, ancien président de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a porté ce 29 janvier un diagnostic sévère sur la présentation du traité transatlantique (TTIP), regrettant les errements et les « bourdes » de Bruxelles dès son lancement.

Après de « fortes turbulences au lancement », ce projet d’accord de libre­échange entre l’Europe et les EtatsUnis est loin d’avoir « stabilisé son envol »a-­t-­il estimé ; jusqu’à s’inquiéter de sa future sortie de piste ?

Le traité transatlantique (TTPI), c’est mal parti ! Voilà ce qu’a rappelé dès le début de son intervention ce jeudi 29 janvier l’ancien président de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy. Invité de la FrenchAmerican Foundation, l’actuel président du Think Tank Notre Europe Institut Jacques Delors est revenu sur le projet de cet accord de libre­échange entre l’Europe et les Etats­Unis en y portant un sévère diagnostic et en accusant Bruxelles de sévère retard à l’allumage.

Lire l’article en intégralité en le téléchargeant. Sources: http://french-american.org/traite-transatlantique-en-sortie-piste/, http://www.valeursactuelles.com/node/50460

 

 

Commerce : l’accord transatlantique n’est pas pour demain

Article paru dans les Echos du 03 février 2015, écrit par Richard Hiault, Grand Reporter.

Beaucoup plus ambitieux que les traditionnels traités de libre-échange, le partenariat commercial entre l’Europe et les Etats-Unis nécessitera encore de longues années de négociations.

« Si nous empruntons cette route, nous le ferons avec un seul plein d’essence. » Avec son fameux « One tank of gas », début 2013, Michael Froman, l’actuel représentant au Commerce américain, alors conseiller pour les affaires économiques internationales du président Obama, avait planté le décor….

Lire l’article dans son intégralité. Source: http://french-american.org/commerce-laccord-transatlantique-nest-pas-demain/

 

Bientôt la nouvelle liste des Young Leaders de la FAF 2015 (Juin).

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Philip Dru
  • Le blog de Philip Dru
  • : Depuis cinq ans je suis l'actualité sur le nouvel ordre mondial, le 11 septembre, la crise de la dette, les Young Leaders de la French-American Foundation. J'essaie de rassembler tout sur mon blog.
  • Contact

Profil

  • Philip Dru
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.

Recherche

Texte Libre

Revenir à l'accueil

 

Contact

 

 

 

Code barres 666

 

 
Je ne suis pas responsable des publicités sur mon blog. Over-blog impose des pubs à tous les blogs non prémium. Voici un extrait de leur mail : "Pour continuer de vous fournir un espace d’expression libre, gratuit et facile d’accès, votre blog intégrera prochainement quelques espaces publicitaires. Ce changement va nous permettre de continuer de vous apporter un service de qualité. De nombreuses nouveautés vont bientôt voir le jour, vous permettant d’améliorer vos publications et de renforcer votre présence sur le web".
 
Sinon voila la solution :
 
Certaines pubs passent au-dessus d'adblock, désolé.
Marre des pubs ?  Téléchargez  Adblock plus  pour Firefox, Chrome, Android, Opera, Internet Explorer, Safari. Vidéo . Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube.
 
 
Philip Dru Administrator   

Qui aurait pu croire qu'un petit
bouton rouge pouvait faire
autant de choses?
(Cliquez dessus)

 

 

 

Le retour de la boxnews chatango!