Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 03:17

 

Emission intégrale d'Arrêt Sur Image sur l'Ukraine du 9 mai 2014 ( Olivier Berruyer contre le Monde).

 

 

Non, "Le Monde" le parti Sbovoda n'est pas nazi. Et ça c'est quoi???

 

 
Logo du parti jusqu'à 2003, dérivé du Wolfsangel.

 

L’Union panukrainienne « Liberté » (en ukrainien, Всеукраїнське об’єднання «Свобода», Vseukrainske ob'iednannia « Svoboda ») est un parti ukrainien nationaliste d'extrême droite2, fondé en 1991 sous le nom de Parti Social-Nationaliste d'Ukraine (Соціал-Національна партія України - СНПУ3). Le changement de nom s'est fait en 2004 avec l'arrivée d'Oleh Tyahnybok à la tête du parti. Ce dernier, dans une volonté de dédiabolisation, a également changé le symbole du parti, abandonnant ainsi le Wolfsangel. Malgré cela, des membres du parti continuent d'arborer ce symbole lors de manifestations et a eu des remarques russophobes, polonophobes, racistes, antisémites et homophobes par le passé. Depuis qu'il joue un rôle important dans la vie politique ukrainienne et fait partie de la coalition responsable de la destitution du président Viktor Ianoukovytch, le parti supprime des passages antisémites de son programme et s'applique à éviter des déclarations trop extrêmes afin d'améliorer son image auprès d'un plus large public.

L'origine de ce parti remonte à la création à Lviv le du Parti social-nationaliste d'Ukraine (en) (ukrainien : Соціал-національна партія України), cofondé par Oleh Tyahnybok et Andry Parouby4,5. Ledit parti s'enregistre officiellement le 6.

Source: Wikipédia

 

Petit rappel pour "Le Monde" le président actuel de la Rada est Andry Volodymyrovytch Parouby

 

Andry Parouby
Андрій Парубій
Image illustrative de l'article Andry Parouby
Fonctions
Président de la Rada
En fonction depuis le
(9 mois et 30 jours)
Vice-présidentIryna Herachtchenko
LégislatureVIIIe
PrédécesseurVolodymyr Hroïsman
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissanceTchervonohrad (RSS d'Ukraine,
URSS)
NationalitéSoviétique (1971-1991)
Ukrainienne (depuis 1991)
Présidents de la Rada

 

Rada: La Rada d'Ukraine ou Rada suprême d'Ukraine (en français, Conseil suprême d'Ukraine, en ukrainien : Верховна Рада України, Verkhovna Rada Oukraïny ou Rada) est le parlement monocaméral d'Ukraine.

 

Biographie

Dans les années précédents l'indépendance de l'Ukraine en 1991, Paroubiy était un activiste indépendantiste ; il fut arrêté pour la tenue d'un rassemblement illégal en 1988. En 1991, il fonde le Parti social-nationaliste d'Ukraine avec Oleh Tyahnybok1; ce parti combinant le nationalisme radical et plusieurs traits néo-nazi2,3 et se revendiquait du nazisme4. Parubiy participe activement à la Révolution Orange en 20041. Aux élections parlementaires de 2007, il est élu au parlement ukrainien à travers la coalition Notre Ukraine1, il devient alors membre du groupe de député qui deviendra plus tard pour l'Ukraine !1. Paroubiy est resté dans Notre Ukraine et est devenu un membre de son conseil politique5.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Andry_Parouby

Alors "Le monde" le président de la Rada Ukrainienne c'est pas un nazi? Hein!!!

 

La Rada de l'Ukraine - un parlement sans pareil !... A day at the Rada: Parliament or Circus?

 

Autre source si ça ne suffit pas: les-crises.fr

Pour aller plus loin:

 

Série : On a oublié de vous dire (sur les-crises.fr)

Série initiale. Elle reprend les informations chronologiquement.

 

[1] Les racines de la crise

[2] Les néonazis font monter la violence pro-européenne

[3-1] Svoboda : une “Liberté” toute relative…

[3-2] Les puissances occidentales soutiennent un coup d’Etat en Ukraine

[4] Quand Washington s’emmêle…

[5.1] Le coup d’État…

[5.2] L’imposture du “gouvernement démocratique”

[6] On n’humilie pas la Russie en vain…

[7] Classique du coup d’État : OUPS, ce sont peut-être les “gentils” qui ont tué des manifestants…

[8] Géopolitique…

 

Et la série complète sur l'Ukaine (sur les-crises.fr)

La page facebook du site "Les-crises.fr": www.facebook.com/les.crises/

 

 

L'information sur l'Ukraine vue par le Monde


L'information sur l'Ukraine vue par le Monde par les-crises

Source:

[Maïdan, 2 ans déjà] L’information sur l’Ukraine vue par le Monde…

 

ADBK : Décodex - L'outil Orwellien & Totalitaire !

 

Quelques articles du blog "les-crise.fr" sur le décodex du Monde:

Les justifications du Monde pour censurer ce site (UPR, Syrie…)

[Stupéfiant !] Nouvelles attaques mensongères du Monde contre ce blog !

[Nouvelle pub Décodex] Adrien Saumier, porte-parole diffamatoire de Rudy Reichstadt (Voilà pourquoi j’ai besoin de vous)

[Tellement prévisible] Le Décodex victime d’un conflit d’intérêts patent…

 

doctissimo

 

Si avec ça je n'ai pas ma pastille rouge... Je ne sais pas ce qu'il faut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 23:39

 

Vous vous rappelez du nouveau Président du Parlement ukrainien (nommé Rada), Andry Parouby – qui a cofondé le parti néo-nazi Ukrainien en 1991 ?

conspiracy

Ajout perso: A l'occasion des émeutes de l'euromaïdan, Oleh Tyahnybok reçoit le soutien du sénateur américain John McCain7. Source:  Wikipédia

Voir aussi: Pour comprendre les révolutions américaines dans le monde.

parouby-5

 

Le voici à l’oeuvre, dans une éloquente vidéo sur “la nouvelle Ukraine enfin démocratique”, sur les votes à la Rada (il y a 450 élus, il faut donc 226 voix pour un vote, l’opposition vient très peu) :

 

 

Il est donc clair qu’ils ont bien tout compris aux principes européens du vote sur l’Union Européenne.

Source: Les-crises.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 21:27

 

 
 

 

 

Dans la cour de Matignon, après sa rencontre avec Valls le 13 mai :

1) Frédéric Saillot pour Eurasie Express (en anglais) :
– M. Iatseniouk, quand allez-vous cesser le génocide dans le Donbass ?
– Quand Poutine se retirera, remplira l’accord de Minsk, cessera de violer la loi internationale… et quand la Russie sera traduite en justice
– Vous avez déjà tué de 6 à 10 000 personnes, allez-vous continuer ?
– C’est terrible, Poutine met en oeuvre une politique nationaliste d’extrême-droite (sic), il a tué des Ukrainiens innocents et annexé illégalement la Crimée…
– C’est vous qui avez tué des Ukrainiens innocents… de 6 à 10 000 civils.

2) Un journaliste français (en anglais) :
– Que pensez-vous des pourparlers entre Américains et Russes hier à Sotchi ?
– Je n’ai rien vu à ce sujet sur CNN. Mon message est que Sotchi n’est pas la meilleure station balnéaire au monde… Les Etats-Unis sont efficaces et nous comptons sur leur soutien pour obliger la Russie à réaliser les accords de Minsk et à retirer ses forces

3) A une question de RFI (en russe) :
– L’actuelle concentration des forces soulève la question des chances (sic) d’une reprise des combats et celle des devoirs de l’ensemble du monde libre : arrêter la Russie et l’obliger à respecter les accords de Minsk qu’elle a également signés.

Conclusion : Iatseniouk reconnaît perpétrer un génocide dans le Donbass pour que « Poutine se retire ». Il persiste et signe en annonçant une (probable) reprise des combats.

Source: News360x

Vu sur fawkes-news

 

Mais qui est Arseni Iatseniouk: Ukraine : Arseni Iatseniouk, membre de la Commission Trilatérale, est nommé Premier Ministre (openews.eu)

 

Quand Wikipédia ment sur Arseni Iatseniouk:

 

Discussion:Arseni Iatseniouk

 

Trilatérale et Bilderberg

Je m'interroge juste sur la pertinence de ce paragraphe, surtout vu la lourde insistance sur la Commission Trilatérale Et ça c'est quoi? et l'appartenance (supposée ?) de Trichet au groupe Bilderberg... Et ça c'est quoi? C'est surtout les conspirationnistes qui sont à fond sur la Trilatérale, Bilderberg, le siècle Et ça c'est quoi? et autres groupes plus ou moins obscurs sensés agir dans l'ombre (on peut rajouter les Illuminati, le Bohemians Club, les Reptiliens...)... (Technique classique d'amalgame)

 

Comme c'est sous-entendu dans la partie, on comprend qu'en fait, Iatseniouk comme d'autres sont allés prendre leurs consignes à l'occident, qu'en fait Maïdan et ce qui s'est passé à Kiev n'est qu'un complot des sociétés secrètes pro-occident... Ce qui me semble pour le moins erroné (et pour le moins de la propagande poutinienne)... Maïdan c'est à mon sens une série de protestations populaires contre la corruption des élites, contre les oligarques, contre les pressions exercées via le gaz par Poutine qui ont abouti à faire annuler un accord Ue-Ukraine...

 

Qu'après des gens peu recommandables, notamment à l'extreme-droite voire à l'extreme-droite de l'extreme-droite, ont su surfer sur la vague et s'approcher du pouvoir, voire y accéder, nul ne le niera ici...Mais comme j'ai dit laisser sous entendre à un complot occidental appuyé sur des sociétés secrètes... Et ça c'est quoi?

 

C'est pour ca que je propose soit la suppression de ce paragraphe, soit sa réécriture (même si j'ai aucune idée de comment reformuler tout ça). La question est "Est ce qu'on juge pertinent de mettre ses présumées relations avec une présumée société secrète, relations qu'il a su tresser juste avant Maidan ?". Est ce qu'on juge que ça apporte quelque chose ? qu'on est dans la neutralité et l'objectivité de Wikipedia ? Moi je suis pas convaincu... Je suis pour effacer, mais si c'est pour que ca se transforme en guerre de révocation... Donc je l'effacerai pas immédiatement... Mais bon on peut etre sur que vu les tensions internationales, ca peut vite se transformer en champ de bataille cette page...

 

C'est par ailleurs assez significatif que le premier à intervenir dans cette page de discussion mette en lien un site animé par une certaine obsession du "lobby sioniste", qui voit des "sionistes" (Non les "sionistes" n'aiment pas Iatseniouk non plus!) et des complots partout, pour critiquer Iatseniouk, s'appuyant par ailleurs sur une photo assez floue, moi je trouve... Et ça c'est quoi?:

Oleh Tyahnybok (néo nazi) , Arseni Petrovytch Iatseniouk, Vitali Volodymyrovytch Klitschko

(ou alors c'est parce que j'appartiens au complot moi aussi :p) --JBJames (discuter) 25 juillet 2014 à 03:37 (CEST)

Notification JBJames : Bien vu, à virer. Panam2014 (discuter) 25 juillet 2014 à 11:17 (CEST)
Fait Fait. Celette (discuter) 26 juillet 2014 à 19:11 (CEST) Et hop on supprime. C'est ça la démocratie sur Wikipédia.

Source: wikipedia.org/wiki/Discussion:Arseni_Iatseniouk

Le résultat sur la page officielle

Et pourtant sur la page de Jean-Claude Trichet on voit:

Il est membre d'honneur de l'Institut Aspen France[réf. nécessaire], administrateur de l'Institute for International Economics16 un important think tank de Washington. Il est membre du comité de direction du groupe Bilderberg17. Il est membre du club Le Siècle18. Jean-Claude Trichet est le président en exercice du groupe européen de la Commission Trilatérale19.

Source: wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Trichet

 

Conversation entre l'assistante du secrétaire d'État et l'ambassadeur US en Ukraine (Vidéo).

 

 

Victoria Nuland  : Que pensez-vous ?

Geoffrey R. Pyatt : Je pense que nous jouons. La pièce Klitchko est évidemment l’électron le plus compliqué ici, en particulier le fait qu’on l’ait annoncé comme vice-Premier ministre. Vous avez vu mes notes sur la difficulté du mariage en ce moment, nous essayons d’obtenir une lecture très rapide pour savoir s’il fait partie de l’équipe. Mais je pense que votre raisonnement à son sujet, que vous aurez besoin de lui dire —je pense que c’est le prochain coup de téléphone que vous souhaitez organiser— est exactement celui que vous avez fait à Yats [surnom de Iatseniouk]. Je suis heureux que vous l’ayez mis sur la sellette (...) Il s’inscrit dans ce scénario. Et je suis très heureux qu’il a dit ce qu’il a dit.

Victoria Nuland  : Bon. Je ne pense pas que Klitsch [surnom de Klitschko] devrait être dans le gouvernement. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire, je ne pense pas que ce soit une bonne idée .

Geoffrey R. Pyatt : Oui, je veux dire… je suppose… Pour ce qui est de sa non-participation au gouvernement, je serais d’avis de le laisser en dehors pour qu’il se consacre à ses obligations politiques. Je ne fais que réfléchir, pour trier les options pour avancer, nous voulons garder ensemble les démocrates modérés. Le problème sera avec Tyahnybok et ses gars. Et, vous savez, je suis sûr que cela fait partie du calcul de Ianoukovytch.

Victoria Nuland  : Je pense Yats, c’est le gars. Il a de l’expérience économique et de l’expérience de gouverner. C’est le gars. Vous savez, ce qu’il a besoin, c’est que Klitsch et Tyahnybok restent à l’extérieur. Nous aurons besoin de leur parler quatre fois par semaine. Vous savez, je pense juste que si Klitchko entre, il va devoir travailler à ce niveau avec Iatseniouk, c’est juste que ça ne va pas marcher…

Geoffrey R. Pyatt : Ouais, ouais , je pense que c’est vrai. Ok , bon. Souhaitez-vous que nous organisions un appel avec lui comme prochaine étape ?

Victoria Nuland  : Ma conception de l’appel dont vous parlez, c’est que les trois grands participent à leur propre réunion et que Yats leur propose dans ce contexte. Vous le savez, une conversation « trois plus un » ou « trois plus deux » si vous participez. C’est ainsi que vous le comprenez ?

Geoffrey R. Pyatt : Non, je pense que c’est ce qu’il a proposé, mais connaissant leur dynamique interne lorsque Klitchko était le chien dominant, il va prendre son temps avant de se pointer à une de leurs réunions et doit déjà être en train de parler à ses gars. Donc je pense que si vous vous adressiez directement à lui, cela aiderait à faire de la gestion de personnalités parmi les trois. Cela vous donne également une chance d’agir vite sur tout cela nous permettra d’être derrière avant qu’ils s’assoient et qu’il explique pourquoi il n’est pas d’accord.

Victoria Nuland  : Ok. Bon. Je suis heureuse. Pourquoi ne le contacteriez-vous pas pour voir si il veut parler avant ou après.

Geoffrey R. Pyatt : Ok, je vais le faire. Merci.

Victoria Nuland  : Je ne me souviens pas si je vous ai dit ou si je n’en ai parlé qu’à Washington : quand j’ai parlé à Jeff Feltman ce matin, il avait un nouveau nom pour le type de l’ONU : Robert Serry. Je vous ai écrit à ce sujet ce matin.

Geoffrey R. Pyatt : Oui, j’ai vu cela.

Victoria Nuland  : Ok. Il a obtenu aujourd’hui, à la fois de Serry et de Ban Ki-moon, que Serry vienne lundi ou mardi. Ce serait formidable, je pense, ça aiderait à souder ce projet et d’avoir l’aide de l’ONU pour le souder et, vous savez quoi, d’enculer l’Union européenne.

Geoffrey R. Pyatt : Non, exactement. Et je pense que nous devons faire quelque chose pour le faire coller à nous, parce que vous pouvez être sûre que s’il commence à prendre de l’altitude, les Russes vont travailler dans les coulisses pour essayer de torpiller. Et encore une fois le fait que c’est sur la place publique en ce moment, dans ma tête, je suis encore à essayer de comprendre pourquoi Ianoukovytch (…) ça. En attendant, il y a actuellement une réunion d’un courant du Parti des Régions et je suis sûr qu’il y a un débat très animé dans ce groupe à ce sujet. Mais de toute façon , nous pourrions faire tomber la crêpe du bon côté si nous nous agissons rapidement. Alors laissez- moi travailler sur Klitschko et si vous pouvez juste conserver… Je pense que nous devrions juste chercher à trouver quelqu’un avec une personnalité internationale pour accoucher de notre projet. L’autre question concerne Ianoukovytch, mais nous en reparlerons demain, nous verrons comment les choses commencent à se mettre en place.

Victoria Nuland  : Donc, sur ce point, Jeff, quand j’ai écrit la note, Sullivan [Jacob Sullivan, qui avait été conseiller de Joe Biden, est un des négociateurs du Conseil de sécurité nationale des États-Unis.]] m’a répondu d’une manière très formelle en disant que j’avais besoin de Biden et j’ai dit probablement demain pour les bravos et pour réussir à faire coller les détails. Donc, Biden est prêt.

Geoffrey R. Pyatt : Ok. Très bien, merci.

Source

 

Les médias français pro-Ukraine ?


Les médias français pro-Ukraine ? par asi

Source de la video + article: Les-crises.fr

Pour aller plus loin sur l'Ukraine

Actu’Ukraine 19/05

Actu’Ukraine 14/05

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 22:23


 

L’encerclement de la Russie est bien formée, bien programmée par l’OTAN qui utilise les accords de paix de Minsk pour armer le continent européen ou pour l’occuper de ses troupes. En Pologne, en Allemagne, en Ukraine, en Lettonie, en Estonie, en Lituanie, les Etats-Unis envoient des troupes et des blindés. Les soldats US ont défilé par provocation à quelques mètres du poste de douane de Narva. L’envoi de véhicules blindés anglais avec des soldats anglais et américains est effectif en Ukraine. Sur tous ces anciens territoires du bloc de l’Est des soldats américains se montrent fièrement. 


 

Ce week-end des colonnes de véhicules blindés américains ont été filmées en Roumanie et les médias où se trouvent ces déploiements de troupes s’efforcent de dire que c’est à cause de la menace russe !

 

 

Média roumain. C’est le média http://www.claboomedia.ro/ qui signale ce mouvement important de troupes américaines ce week-end et qui a été richement filmé par drone au-dessus de la gare de la ville de Medgidia. Le film montre des centaines de véhicules, transporteurs de troupes, blindés, même des véhicules avec la Croix-Rouge donc des véhicules sanitaires sur des plate-formes de train. Qui dit sanitaire dit préparation à des affrontements. Ou alors ces véhicules de guerre avec la Croix-Rouge peinte sur le camouflage ne sont là que pour rassurer la chair à canon…

Oui la Croix-Rouge à toujours aimé les cannons

Film de drone au-dessus de la gare:

 

 

 

En Pologne. Les Etats-Unis ont annoncé sur leur site officiel des forces armées, DoD News, le lancement d’exercices avec le missile Patriot. Cet essai aura lieu avec le 3rd bataillon de l’armée de l’air polonais en charge des missiles a annoncé le colonel Steve Warren. L’exercice va inclure plus de 100 soldats américains et 30 véhicules sur le territoire polonais. Warren dit que l’exercice est fait parti des manœuvres « Operation Atlantic Resolve », opérations menées selon les dires de Warren pour réassurer les alliés sur la menace russe. Warren continue,  « cette réponse répond à la décision de la Russie de soutenir les rebelles dans le Donbass et pour répondre à l’annexion de la Crimée il y a un an ». Comme nous pouvons le voir le droit international privé ne doit que correspondre aux critères américains et les citoyens du Donbass qui ont pas la force des choses pris les armes pour protéger leur vie contre des massacres sont considérés comme des rebelle c.a.d des terroristes.

Lettonie. Le 9 mars nous signalions le débarquement de plus de 100 chars US à Riga. Des sources viennent nous confirmer que ces blindés sont transportés par train (voir les images). Il est évident que des actions de provocations se mettent en place pour attaquer la Russie.


 

 

 

 

Allemagne. Au port de Bremerhaven le bateau US Liberty Ship, celui qui débarqué des chars Abraham à Riga, a aussi débarqué les mêmes engins pour le sol allemand. Cela semble correspondre à l’annonce faite par la ministre de la Défense, Ursula von der Leyen d’établir une garnison international de chars en Allemagne. Ce 13 mars des chars américains ont été vu en mouvement en direction de Grafenwöhr. « Les Américains augmentent leur présence », écrit le média local d’Oberpfalz. « A cause du conflit en Ukraine et des tensions qui en résultent avec la Russie les Etats-Unis consolident leur présence en Europe. Une partie des 800 chars américains doivent être stationnés à Grafenwöhr », annonce le même média qui explique aussi, « cela est la première consolidation militaire américaine en Allemagne depuis 25 ans. »



Au port de Bremerhaven le bateau US Liberty Shipi débarque des chars Abraham pour le sol allemand


Source: Novorossia Vision 

Source: Fawkes-news

 

Ajout:

 

Alors monsieur Hollande qui envoie des chars en Ukraine?

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 23:56

 

Source: Les-crises.fr

 

Un grand merci à Sylvain pour cette transcription !

Notez ce fait caractéristique de notre époque : on invite des gens (compétents dans leur domaine) à venir s’exprimer sur des sujets qu’ils en connaissent en rien, répétant juste ce qu’ils ont entendu sur TF1, qui répète ce que dit l’AFP, etc…

Le comble, l’émission s’appelle “les informés” !

 

 

Texte en audio sur : France Info

 

- Jean-Mathieu Pernin : Mais pour l’instant sur France Info, c’est l’heure de notre premier débat.

En Russie actuellement il y a un vrai marché de produits dérivés autour de Vladimir Poutine, dernier objet en date : une figurine, où l’on voit le président russe torse nu chevauchant un ours, un clin d’œil à ses viriles vacances sibériennes. Étrangement, on ne trouve aucun objet dérivé de Boris Nemstov [Nemtsov, sic...], ce dissident russe assassiné sur un pont en face du Kremlin. Ce week-end 70.000 personnes ont défilé à Moscou pour rendre hommage à Nemstov [et de deux ; et on reprend ici les chiffres des organisateurs], alors nombreux sont ceux à soupçonner le pouvoir russe d’être à l’origine de cet assassinat [ça va se vérifier très vite dans la suite de l'émission], un pouvoir qui a un peu de mal avec ceux qui le contredisent et même le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius s’en est aperçu

- Laurent Fabius[extrait] : Je veux demander, souhaiter, comme cela a été fait d’ailleurs par d’autres, une enquête, [quelle audace !] parce que ça soulève toute une série de questions. Et puis c’est vrai que ça vient, même si les circonstances peuvent être différentes, après d’autres morts. Vous vous rappelez la mort de la journaliste Anna Politovskaia. Et il y a eu aussi la mort de Litivenko, la mort de Berezovski, à chaque fois, ça peut être des circonstances différentes, mais le fait est qu’il ne fait pas bon être opposant.

 

… ni être caricaturiste en France ?

Vous notez ici al force de la méthode consistant à les désigner tous avec le seul mot d’”opposants”, comme s’il n’y avait pas d’autres raisons de se faire tuer (genre dénoncer la corruption, la mafia etc).

 

- Jean-Mathieu Pernin : Voilà. Laurent Fabius ce matin sur BFMTV. Quand le ministre des affaires étrangères dit qu’il ne fait pas bon être opposant, ça marque vraiment une parole importante.

- Olivier Malnuit  [rédacteur adjoint Technikart ]: surtout si vous mourrez sous les balles d’une police politique et que c’est Vladimir Poutine lui-même qui supervise l’enquête, c’est quand même ça qui est incroyable, on vient d’apprendre que Poutine lui-même va diriger l’enquête, si jamais il était coupable de quoi que ce soit, il est bien placé pour trouver des preuves. C’est un contexte absolument terrible, ça montre bien que la Russie est devenue progressivement un goulag, le goulag qu’on imagine. Maintenant si votre question de départ, la question de ce débat c’est qui peut encore s’opposer à Poutine, je ne pense pas que ce soient les Français, ni beaucoup de chefs d’états, ni même Obama, je crois que ce sont les pétroliers du Texas [sic. RIP les pétrolier du Texas au passage...]. C’est l’industrie énergétique américaine qui depuis longtemps a planifié probablement en accord avec le gouvernement américain, une vraie stratégie d’affaiblissement du pouvoir de Poutine. [AH, DOC il y aurait un complot des pétroliers et du gouvernement américain qui vise depuis longtemps à affaiblir Poutine ?] Et aujourd’hui ce qu’il se passe à l’air assez désorganisé et je me demande même si ce n’est pas le chant du cygne de Poutine, c’est à dire que ce n’est pas une affaire qui fait le jeu de Poutine cette histoire [faudrait savoir...]  et derrière ce pouvoir très fort, il y a un pouvoir russe dont l’économie a 50 % sur le pétrole [hein ????], les cours ??? se sont effondrés, l’Amérique est quand même à la manœuvre.

- Jean-Mathieu Pernin : Frank Tapiro sur Vladimir Poutine et ce nouvel assassinat d’opposant comme vient de le dire même Laurent Fabius.

- Frank Tapiro [publicitaire/conseiller politique/communicant, le Figaro, France Infos, BFMTV] : on se croirait dans un Cluedo façon russe, ça devient vraiment épouvantable et c’est une mauvaise nouvelle non seulement pour la Russie, pour la démocratie en Russie, enfin si on peut appeler ça une démocratie en Russie, et pour Vladimir Poutine, moi je suis assez d’accord, bien sûr ça paraît évident : se faire assassiner face au Kremlin de 4 balles dans le dos, je ne vois pas UNE personne penser une seule seconde que ça puisse être autrement que sur l’injonction de Poutine. [ben oui, il n'allait pas le faire enlever et disparaitre discretos - ils sont cons ces autistes !]. C’est normal puisque tout le monde pense que Poutine veut rester seul au pouvoir que le seul opposant à Poutine c’est Poutine lui-même, ou alors on n’a qu’à ressortir Medvedev ! Formidable Medvedev , il n’a qu’à jouer l’opposant de service [comme Sarkozy quoi ?] . Donc c’est une mauvaise nouvelle aussi pour lui, parce que s’il n’était pas derrière cet assassinat [oulààà, c'est quoi ces hyôthèses de dingue ?], il pourrait y avoir tout simplement des nationalistes, ultra-ultra-ultra-nationalistes qui justement par rapport à ce qu’a dit Nemtsov sur la guerre en Ukraine par exemple, pourraient se venger et dire, allez on ne veut plus entendre des choses comme ça. [ah, tiens, il semble finalement qu'il ait bien une personne qui peut penser un seconde autrement que « c'est Poutine »] N’oublions pas que ça été fait à la veille d’une manifestation justement pour dénoncer ce genre d’exaction, donc, tout est mélangé [dans la tête de Frank Tapiro au moins] ça fait que ça ne fait pas le jeu de la Russie, que ce soit Poutine ou pas, la Russie sort complètement écrasée de cette histoire. Et que ce soit Poutine lui-même qui mène l’enquête, qu’il soit coupable ou pas ce n’est pas le problème, le mal est fait, il est profond et malheureusement, encore une fois, tout ne fait que s’affaisser de plus en plus. [je crois que c'est clair...]

- Jean-Mathieu Pernin : Eric Mettout, certains disent : actuellement en Russie ce n’est pas une dictature, c’est une démocratie qui naît, qui a du mal à naître.

- Eric Mettout [directeur adjoint de la rédaction de l'Express] : C’est un peu le problème. C’est à dire que c’est une démocratie : il y a des élections, des élections libres, [ah... boulette de narrative, là, attention...] je pense que Poutine, au-delà des assassinats politiques et de la manière dont il se débarrasse de ses opposants soit en les tuant ou en laissant tuer, les envoyer en exil, doit bénéficier de quelque chose comme 85 % d’opinions favorables dans son pays. C’est à dire qu’il serait élu sans le contrôle des médias, il passerait, il serait toujours président russe. Par exemple, il y a des situations plus inconfortables pour un président, un peu autoritaire [il fait tuer ses opposants et il est un « peu autoritaire » ?] comme Poutine, c’est à dire qu’il n’a plus d’opposants, à l’intérieur, il n’a plus d’opposants ou pratiquement à l’extérieur et il a une communauté internationale qui baisse sa culotte devant le moindre de ses gestes [la guerre, la guerre !] quand il bouge en Ukraine. Donc je ne suis pas aussi optimiste que vous. Je pense que le crépuscule de Poutine, ça peut tenir longtemps, l’Union Soviétique a fait ses 80 ans ou presque, donc il n’y a pas de raison que ça ne continue pas comme ça un certain temps.

- Jean-Mathieu Pernin : Audrey Keysers, justement on peut se poser cette question aujourd’hui : la semaine dernière on a parlé beaucoup, on s’en est amusé ou pas, de ces 4 parlementaires qui étaient partis en Syrie, et on disait il faut pas parler avec un dictateur [sauf s'il est africain ou émir, bien entendu], est-ce que aujourd’hui, Vladimir Poutine, faut discuter avec lui.

- Audrey Keysers : [membre du conseil national du PS]: alors bien sûr il faut discuter avec lui. Je crois que les parlementaires qui sont partis en Syrie ça n’a pas amusé grand-monde, je crois que surtout les gens ont essayé de comprendre pourquoi ils étaient partis là-bas, et dans quelles contexte, et pourquoi ils avaient voulu rencontrer … voilà quoi.

- Jean-Mathieu Pernin : Certains disent si on discute avec Vladimir Poutine il faut discuter avec d’autres dictateurs, en gros, entre guillemets.

- Audrey Keysers : Là la situation en Russie est quand même très préoccupante donc il faut effectivement avoir des positions à mon avis extrêmement fermes et peut-être effectivement plus fermes que celles qu’on a eues avant. Surtout, je veux rappeler que l’assassinat a eu lieu effectivement la veille d’une manifestation qu’il voulait organiser pour dénoncer la crise économique. Donc ça veut dire que même quand on se pose des questions et qu’on veut organiser des manifestations, ça n’est plus possible, voilà. Donc il faut à mon avis quand on est en France, aider les organisations humanitaires qui sont sur place et les aider à s’organiser  les soutenir. [les ONG anti-dictatures financées par la démocratie US ?] Parce que c’est aussi le peuple Russe lui-même qui peut changer les choses [la recette de grand-mère, ne manque plus que des étudiants et une couleur au choix]. On le voit quand même lors des manifestations, il y a un climat de terreur, [amis russes ou expatriés là-bas, n'hésitez pas à nous faire part de vos impression de vie en dictature en commentaire, merci] mais il y a quand même entre  plus de 20.000 personnes et … enfin des dizaines de milliers de personnes qui sont descendues dans la rue pour manifester, ce qui est quand même un acte très courageux [je cois qu'il y a la peine de mort pour les manifestants la-bas, non , ah non, la Poutine a aboli la peine de mort, c'est vrai...], il faut le dire, et pas seulement à Moscou, dans plusieurs villes, voilà.

- Frank Tapiro : Je vais prendre un risque, je  vais faire un pari avec vous : les coupables seront trouvés très rapidement

- XX : Mais ce sera pas les bons

- FT : Absolument, je dis : les coupables présumés

- XX: Pas les commanditaires.. […]

- Frank Tapiro : pourquoi ? Parce que c’est dans son intérêt de trouver vite des coupables.. qui seront peut-être exécutés pendant leur arrestation [c'est pas en France qu'on...], parce qu’ils vont résister ces coupables. Je pense qu’il a intérêt à organiser, si c’est pas lui, à trouver des vrais coupables qui seraient des coupables expiatoires pour pouvoir maintenir une forme de crédibilité si on peut avoir une crédibilité quand on s’appelle Poutine aujourd’hui. Qu’il soit coupable ou pas, au bout du compte, on a l’impression que Poutine peut se permettre n’importe quoi, il sera toujours là.

- Eric Mettout : C’est un peu comme dire qu’il ne faut pas discuter avec les dictateurs chinois, ou discuter avec quelques dictateurs africains qu’on connaît bien [et à qui on vend des rafales ?]. Il est incontournable, il le sait, il le prouve tous les jours, il le prouve en ce moment en Ukraine, il l’a prouvé en Crimée et plus il est incontournable, plus la communauté internationale et notamment l’occident s’abaisse devant lui [la guerre, la guerre !] et plus il est populaire dans son pays. [grosse anomalie, ce qui prouve bien que la Russie n'est pas une démocratie... CQFD] C’est quand même ça qu’il ne faut jamais oublier, c’est à dire que je pense qu’il y a une volonté, une tendance dictatoriale derrière ça, mais c’est aussi quelque chose qui plaît à la Russie d’aujourd’hui qui a été humiliée par l’Occident et qui aujourd’hui se réveille, Poutine, c’est le réveil de la Russie.

- Jean-Mathieu Pernin : ce qui est étonnant en plus, c’est qu’il a pris des gains de popularité avec l’invasion de la Crimée [journaliste, le gars...]

- Audrey Keysers : Parce qu’il y a aussi une utilisation des médias qui est une propagande pour le gouvernement [à l'opposé de la culture du débat dont témoigne cette modeste émission], on le sait, enfin voilà.

- Frank Tapiro : Et la manip’ aussi entre l’Arabie Saoudite et les États-Unis pour faire baisser le prix du pétrole a réveillé aussi un sentiment nationaliste, qui est toujours prêt à se réveiller n’importe quand en Russie [comme on l'a vue à d emultiples reprise dans l'histoire contemporaine, contrairement à la France ou l'Allemagne], et je peux vous dire que aujourd’hui, même des opposants sont plus prêts à être, on va pas dire pro-Poutine, mais être des pro-russes [des opposants russes... pro-russes, ça fait froid dans le dos] et le sentiment nationaliste est très fort aujourd’hui. Donc contrairement à ce qu’on pense [un bien grand mot...]en voulant affaiblir et faire baisser la tête de Poutine [ah, c'est ça qu' « on » veut?] on le renforce par les extrêmes malheureusement, c’est une route qu’on connaît un peu.

Olivier Malnuit : Oui je vous assure, je ne sais pas si j’ai été très clair toute à l’heure [LOL], je ne veux pas jouer les béotiens, mais dans ce retour de la guerre froide vous verrez que la porte de sortie, ce sera l’économie, [qui commande toujours au politique, c'est bien connu ! Enfin, seulement en "démocratie"] le seul pragmatisme, la seule realpolitik face à Poutine, c’est le pétrole, vraiment. Et Poutine, c’est sa seule faiblesse aujourd’hui. Il a des problèmes de facture là Poutine, je ne sais pas si on va lui couper l’eau mais il a des problèmes.

Jean-Mathieu Pernin : Alors pour aller juste dans votre sens [débat oblige] tout à l’heure Eric Mettout, c’est vrai qu’il y a une chose assez étonnante, juste pour clore, c’est que le Global Times, un journal chinois proche du pouvoir a même dénoncé cet assassinat, politique, c’est ça qui est assez étonnant de la part d’un pays qui a simplifié les choses en refusant toute opposition. [dommage qu'il n'ait pas précisé que la semaine dernière la Chine a renforcé son soutien à Poutine...]

Texte en audio sur : France Info

=============================

Fluuuute, encore une émission où je vais être blacklisté :)

Plus sérieusement, dans une vraie Démocratie, il est évident que les citoyens devraient pouvoir dénoncer et porter plainte contre ce genre d’émission devant une sorte de “Haute autorité de l’information”, qui veillerait à l’équilibre de l’information, à la qualification des experts et à la transparence sur leur parcours…

 

Source: Les-crises.fr

 

Autres articles intéressants sur Les-crises.fr:

[Propagande] Nous sommes aujourd’hui directement menacés par la Russie, par Brice Couturier

Pour ou contre la guerre avec la Russie, par Jean-Luc Mélenchon (+ réactions Mediapart)

[Propagande] Nemtsov : Mélenchon n’accuse pas Poutine, alors branle-bas de combat dans les médias !

[La propagande de guerre comme on l'aime] Le Petit Journal Spécial Poutine

[Propagande foirée] Le sens d’un assassinat, par Bernard Guetta

Pour tout savoir sur le coup d'état en Ukaine

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 20:59

 

A l’occasion du match de Coupe d’Europe entre le club breton de Guingamp et le Dynamo de Kiev, France Info s’est livré à un exercice de propagande nazie. Le reportage tournait autour de la rencontre d’un reporter français avec les Ultras du Dynamo de Kiev, l’équivalent des supporters du PSG, aux crânes rasés et à la mine patibulaire. Toute la journée, nous avons donc eu en boucle le droit à un exercice de manipulation psychologique dans lequel les médias français sont passés maîtres…

 

 

L’entretien avec les supporters est venu très vite après une anodine supportrice qui faisait don « de dentifrices, de savons et de petites choses pour les combattants du front », sur le thème des engagements des supporters dans les bataillons paramilitaires ukrainiens. Nous fûmes effarés d’entendre les Ultras, association très connue en Ukraine pour avoir déployé des drapeaux nazis, des banderoles aux slogans racistes, antisémites et faisant l’apologie du nazisme, expliquer dans le micro du reporter français Jérôme Cadet très complaisant que de nombreux supporters s’étaient engagés dans les rangs du bataillon Azov, devenu régiment Azov, une unité paramilitaire mal contrôlée par l’Armée ukrainienne, dont les « soldats » sont continuellement pris en photo avec des tee-shirts arborant des insignes nazis, des tatouages honorant Adolf Hitler, des runes nazis, des slogans non équivoques à caractère raciaux.

 

Pourtant l’un des responsables explique que les cris scandés et les manifestations ostentatoires ont été modérés depuis… C’était un peu comme nous expliquer comment durant les Jeux Olympiques de 1936, Hitler donna l’ordre de « nettoyer » la ville de Berlin de toutes les pancartes et marques raciales et antisémites. Plus loin, un « spécialiste ukrainien du football », lui-même ancien supporter du club de Dniepropetrovsk, nous explique qu’il n’y a pas d’engagement politique chez les supporters : « leur seule motivation est de mettre le bazar dans les rues, d’affronter la Police, de déclencher l’Anarchie, de boire, la débauche », bref selon l’interlocuteur un comportement normal de hooligans… http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/ukraine-les-supporters-du-dynamo-kiev-la-tete-aussi-la-guerre-649381

Un dernier intervenant nous explique alors calmement que les Ultras furent à la pointe du Maïdan. Par leur grande expérience des combats de rue et des émeutes contre la Police, ils furent une des causes majeures de la réussite de la « Révolution ».

 

Crimes de guerre.

France Info oublie sans doute que les SA, les sections d’assaut lancées dans la rue par Hitler n’avaient pas d’autres buts dans les années 20 et 30 que de faire le coup de poing dans la rue, de répandre la terreur, de tabasser les opposants communistes et les Juifs. Ces groupes paramilitaires n’ont jamais eu d’autres buts que d’être justement l’avant-garde répressive et violente, annonçant la couleur sur la nature du régime. Le bataillon Azov ; sans doute Jérôme Cadet l’oublie-t-il dans sa grande ignorance (ou pas si ignorant que cela ?) ; est accusé par Amnesty International, selon des rapports incontestables d’exactions gravissimes à l’encontre des russophones dans la région de Marioupol : violations des droits de l’Homme, humiliations publiques, passage à tabac, pillages, viols, enlèvements et meurtres de personnes, tortures sur des prisonniers, exécutions d’otages de prisonniers. Que dire non plus de la tentative du 14 octobre 2014, de membres des bataillons Azov et Aydar, accompagnés d’une foule hystérique et chauffée à blanc de s’emparer par la force de la Rada à Kiev, le jour de la célébration de la création de l’UPA, l’Armée Populaire d’Ukraine fondée par le nazi ukrainien Stepan Bandera ? Si Jérôme Cadet nous explique bien que les Ultras sont partiellement d’extrême droite, il est curieux de voir condamner l’antisémitisme en France notamment lors de la profanation de tombes à Sarre-Union mais d’en faire l’apologie à travers un reportage honteusement déformé en parlant à trois reprises « de guerre contre la Russie », ce qui est en soit une déformation de l’information. Rappelons que le bataillon Azov utilise la rune du loup, le Wolfsangel, rune SS inversée dans le cas d’Azov, exactement similaire à celle de la division SS Das Reich qui commit l’abominable massacre à Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944. Jérôme Cadet et France Info ne tombent-ils pas dès lors sous le coup de la justice pour la diffusion d’un programme faisant l’apologie du nazisme ? Mais peut-être les néo-nazis du bataillon Azov sont-ils Charlie et donc des intouchables…

La vierge éplorée.

Ce matin, après la défaite de Guingamp, trois buts à un, France Info s’étonne que les supporters ukrainiens ne se soient pas comportés comme des « démocrates » dans le stade : http://www.franceinfo.fr/actu/europe/article/incidents-l-issue-de-kiev-guingamp-voulu-tuer-nos-supporters-649879 « Je n’ai pas vu des supporters, j’ai vu une meute, il n’y a pas d’autres mots, avec des gens assoiffés de violence. Ils voulaient en découdre et je crois tuer nos supportersa déclaré le président d’En-Avant Guingamp Bertrand Desplat, sous le choc : Je suis complètement halluciné par ce spectacle ». Pensez-vous Monsieur Cadet qu’en déclarant que « parfois même ils sont de l’extrême droite », vous pouviez cacher la nature même des Ultras du Dynamo de Kiev et le caractère avéré et non contestable de néonazisme que tous les supporters et tous les volontaires du bataillon Azov prônent depuis des mois ? Comment répondrez-vous aux familles russophones de ceux qui ont été torturés et massacrés dans la région de Marioupol, comment expliquerez-vous que vous avez en boy scout fait l’apologie de violeurs et d’assassins ? Parfois même de jeunes filles pas même mineures, seulement parce qu’elles étaient russophones ? Comment justifierez-vous les slogans racistes « Moskals » ou « doryphores » qui appellent régulièrement au meurtre et à l’extermination des populations russophones en Ukraine ? Monsieur Cadet, vous-êtes vous-mêmes sous le coup de la loi, nous espérons que jamais vous n’ayez à retrouver les cadavres de votre famille massacrée par des fous dangereux comme vos « amis » du club des Ultras et du bataillon Azov. Vous vous-êtes déshonorés et avec vous toute la profession du journalisme en France.

Laurent Brayard | février 27, 2015

Source : Arrêt sur info  source: Lesmoutonsenrages.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 16:55

 


MAJ 18/02: Cette fois, c'est la ZDF qui utilise d'autres images de Géorgie datant de 2009 pour illustrer une entrée de chars russes en Ukraine. Elle s'est fait épingler...par les lecteurs.

Cela n'aura échappé à personne que, depuis des mois, quoique dise Porochenko, cela est repris en cœur comme une vérité établie dans les médias atlantistes. Ce nouvel épisode vient confirmer que cette histoire d'invasion de chars russes en Ukraine pendant les pourparlers de Minsk a très probablement été inventée également de toute pièce par Kiev. En effet, n'ayant aucune preuve tangible à apporter pour étayer une quelconque invasion russe, l'Ukraine a envoyé au sénat américain des photos de 2008 provenant du conflit géorgien. 


Le sénateur Jim Inhofe a d'ailleurs envoyé ces photos comme étant des preuves au Washington Free Beacon qui les a publié sans sourciller en indiquant: "Les membres du comité des services armés du Sénat ont consulté les images en Décembre. Le sénateur Jim Inhofe (R., Okla.) a obtenu ensuite ces photos et a vérifié de manière indépendante et à confirmer l'authenticité des photos avant de les fournir exclusivement à Washington Free Beacon.


 



Pire, ces photos ont permis de proposer un nouveau texte de loi par ce sénateur, texte qui implique l'armement du gouvernement ukrainien avec des armes létales pour faire face à cette "invasion" et qui a été introduit au sénat le 11 Février, soit pendant les négociations de Minsk. Après cela, on est prié de croire, qu'après les nombreuses intoxs précédentes, cette fois, c'est la bonne, Poutine a envoyé ses chars pendant qu'il négociait un cessez-le-feu. Crédibilité 0. On est aussi prié de croire que les sites qui dénoncent de genre de propagande grossière sont des sites d'infaux.

 

Photo présentée par le sénateur Inhofe



 

Colonne russe en Ossétie du Sud, 23 Août 2008


  

Photo présentée par le sénateur Inhofe
 
Vallée d'Anton, Russie. Des blondés russes se dirigent vers la fronitère géorgienne. 9 Aout 2008

 A noter que la propagande ukrainienne fait mouche, on ne sait pas trop si c'est par habitude ou par manque de sérieux, car le sénateur estime s'être fait avoir et le Washington Free Beacon a publié un démenti sur son site, mettant en doute la véracité des photos (alors même qu'ils indiquaient préalablement qu'elles leur authenticité avait été vérifiée...des preuves en béton donc comme on peut le voir. 

Autre point à retenir concernant la valeur de la parole de Porochenko. Pour savoir ce qu'elle vaut réellement, regardez plutôt cette vidéo ou il se vante d'avoir signé des accords de cessez-le-feu en Septembre simplement pour renforcer sa propre armée.




Il indique aujourd'hui que si le cessez-le-feu n'est pas effectif ce dimanche, il compte demander une réunion d'urgence du conseil de l'Europe. Dans la mesure ou le leader du secteur droit a d'ores et déjà annoncé qu'il ne se respecterait pas ce cessez-le-feu, cela s'annonce plutôt mal.


Liens connexes:

 

La télévision ukrainienne évoque une invasion de char russe...de "World of Tanks"

 
 
 
 

Source: Fawkes News

Ajout:

Ukraine : "Les néo-nazis font partie de nos forces armées et sont contrôlés par Kiev" (Fawkes News)

Hollande confirme qu'il n'y a aucune preuve de l'entrée de chars russes en Ukraine (Fawkes News)

Des volontaires français expliquent pourquoi ils se battent pour la Novorussie (Lesmoutonsenrages.fr)

Savoie / Ukraine – Un 2ème chasseur alpin français s’enrôle dans les forces pro-Russes au Donbass (999spiritus.org)

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 16:44

 

Flambi, peut-être déçu de n’avoir par pu porter le feu autrement que par l’intermédiaire des djihadistes contre Bashar al Hasad en Syrie, vient de menacer publiquement de manière à peine voilée le Président russe Vladimir Poutine, qualifié d’autiste par la propagande étasunienne :

 

 

J'espère que Poutine sera plus résonnable que flamby, car ce genre d'annonce peut-être dangereux pour nous.

Source : fawkes-news

 

Voila comment ça se passe vraiment en Ukraine:

 

Discours mémorable de cette ukrainienne qui ne gobe plus les mensonges de son gouvernement et qui s'élève contre la propagande de guerre. Un avis apparemment largement partagé par le public.
 

La suite sur fawkes-news

Pour en savoir plus sur le coup d'état américain en Ukraine

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Dru - dans Ukraine
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Philip Dru
  • Le blog de Philip Dru
  • : Depuis cinq ans je suis l'actualité sur le nouvel ordre mondial, le 11 septembre, la crise de la dette, les Young Leaders de la French-American Foundation. J'essaie de rassembler tout sur mon blog.
  • Contact

Profil

  • Philip Dru
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.
  • J'ai fait ce blog par révolte sur le systeme financier, la création monétaire par le crédit, la reserve fractionnaire. La BCE prête notre argent à 0,05% au banques privées et elles le prêtent aux états à 3, 4, 5, 6, 7, 8...% donc à nous.

Recherche

Texte Libre

Revenir à l'accueil

 

Contact

 

 

 

Code barres 666

 

 
Je ne suis pas responsable des publicités sur mon blog. Over-blog impose des pubs à tous les blogs non prémium. Voici un extrait de leur mail : "Pour continuer de vous fournir un espace d’expression libre, gratuit et facile d’accès, votre blog intégrera prochainement quelques espaces publicitaires. Ce changement va nous permettre de continuer de vous apporter un service de qualité. De nombreuses nouveautés vont bientôt voir le jour, vous permettant d’améliorer vos publications et de renforcer votre présence sur le web".
 
Sinon voila la solution :
 
Certaines pubs passent au-dessus d'adblock, désolé.
Marre des pubs ?  Téléchargez  Adblock plus  pour Firefox, Chrome, Android, Opera, Internet Explorer, Safari. Vidéo . Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube.
 
 
Philip Dru Administrator   

Qui aurait pu croire qu'un petit
bouton rouge pouvait faire
autant de choses?
(Cliquez dessus)

 

 

 

Le retour de la boxnews chatango!